Lectures 2018

Ar-men, Emmanuel Lepage

Oh, mais il faut déjà que tu commences par dire que (dans ta petite famille) les phares, les îles, la Bretagne, Thalassa, tout ça… c’est toute une histoire. Ta famille baigne dedans. Tu as épousé un breton. Alors, cet album là était comme une évidence, et tu es bien contente de l’avoir reçu grâce à l’opération #1blog1BD de Price Minister Rakuten (avec qui tu as la joie aussi – depuis deux ans – de préparer la rentrée littéraire). D’Emmanuel Lepage, tu avais adoré le magnifique Un printemps à Tchernobyl et quand tu as ouvert ce dernier album, tu as pris la même claque visuelle. Les planches maritimes sont d’une beauté à couper le souffle. Le lecteur sent les embruns, entend le bruit de la mer, des oiseaux, le fracas des vagues contre le bâtiment imperturbable. Nous partageons, dans les pages de cet opus, le vécu d’un des derniers gardiens du phare Ar-men, au large de l’île de Sein, un vécu peuplé de fantômes. En effet, Germain découvre un jour de tempête, sous le crépi craquelé de l’escalier des mots écrits, des phrases entières, l’histoire de Moïzez, enfant trouvé, fortune de mer récupérée par une femme sans enfants parmi les débris d’un bateau fracassé, un de plus. L’occasion est alors donnée de revenir sur l’histoire de la construction du phare, commencée péniblement en 1867 et qui durera 14 ans, dans des conditions complètements folles. Mais également sur la légende de la ville engloutie d’Ys. Germain se réfugie alors, le soir venu, auprès de sa petite fille, et raconte… Emmanuel Lepage déclare en postface avoir participé au tournage d’un reportage intitulé Les gardiens de nos côtes avec Thalassa. Tu te souviens de ce reportage, et tu as aimé en retrouver quelques impressions dans ce livre. Tu as peut-être, par contre, été un peu perdue dans le fil narratif, et dans l’entrelacs des légendes… mais cet album reste un superbe moment de lecture, que tu as eu tout de suite envie de reprendre au début, et de partager largement avec ton entourage.

Aucun texte alternatif disponible.

Editions Futuropolis – novembre 2017

Tu as aimé ce livre, un peu, beaucoup…1 2 3 4 5

Une BD reçue dans le cadre de l’opération La BD fait son festival, organisée par Price Minister Rakuten suite au festival d’Angoulème !! [clic ici pour retrouver la sélection] Grand merci !

Une lecture commune avec Leiloona [clic ici pour retrouver sa chronique]

D’autres lectures chez… Jérome et Blandine

Tu tournes quelques pages en vidéo sur Instagram ici [clic]

Lu également dans le cadre du challenge La BD de la semaine… Tous les liens sont chez Stephie aujourd’hui !!

Publicités

54 commentaires sur “Ar-men, Emmanuel Lepage

  1. J’ai beaucoup aimé le graphisme… de la couverture, après un peu moins ! Non, j’exagère, mais il est vrai que je n’ai pas été touchée par les parties sur les légendes et les « fantômes » des habitants du phare…

    Aimé par 1 personne

    1. Je comprends ça Kathel ! C’est ce qui m’a un peu retenue aussi. Je n’ai pas mis de coup de coeur. Je n’ai pas compris la présence de la légende d’Ys. Je trouve que l’histoire du phare se suffisait à elle même car elle était elle assez passionnante.

      J'aime

      1. De mon côté, l’insertion de la légende d’Ys ne m’a pas gênée, mais c’est vrai que je n’ai pas été aussi emballée par le scénario que par le graphisme.

        Aimé par 1 personne

  2. Ah c’est marrant que tu aies gardé le Tu pour écrire tes chroniques aussi 🙂
    Je peux comprendre qu’on se perde en route, oui … C’est une BD que j’aurai plaisir à reprendre, je suis certaine que des choses m’ont échappé ! 🙂

    J'aime

    1. Je crois que je vais la relire, je n’étais pas assez concentrée sur les détails… 😉
      Oui, j’ai adopté ce « tu » depuis ma dernière grosse panne de lecture et je me sens plus à l’aise ainsi. L’effet est peut-être un peu étrange mais je ne me vois pas reprendre le « je » pour l’instant.

      J'aime

  3. Comme toi au début j’ai été un peu perdue dans les fils narratifs, mais tout c’est remis en place progressivement. Et c’est un vrai coup de cœur pour moi !
    Et c’est marrant de voir le même jour tous les billets du fait d’un envoi tardif de l’opération Price Minister 🙂

    Aimé par 1 personne

  4. Thalassa, c’est toute une époque !!!! J’ai reçu aussi cette BD mais quelque chose me retient de me plonger dedans. Je crois que j’ai peur d’être déçue.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s