Atelier d'écriture

Atelier d’écriture

Voilà, c’est fini. On se retrouvera, peut-être, dans une autre vie. L’été a laissé sa place au silence et à l’oubli. Tu n’étais que de passage. Il est temps de quitter cette histoire, la danse de cette étrange comédie dans laquelle j’ai failli brûler ma peau de mille manières. Abandon et cynisme font un drôle de ménage dans ton caractère. Mais de quoi donc le mal est-il fait ? De tout ça, et de ta lâcheté. J’ai eu l’occasion d’en tester toutes les nuances. Au final, tu me laisses seule avec mes livres, mes rêves intacts, mes cahiers et une certaine force. C’est cette force que je n’attendais pas, qui est l’heureuse nouvelle passagère. Elle est le fruit des petites luttes quotidiennes entreprises depuis de nombreux mois. Gagner tous les jours contre la morosité, et plus largement contre cette envie de sombrer qui était devenue mon poison. Malgré la douleur de ta trahison et de ton départ, sourire. Malgré l’envie de me terrer dans mes draps, sortir. Malgré le son de ta voix qui me rejette, inscrite dans ma mémoire, organiser des rencontres. Malgré le trou noir et la peur du vide, sauter. Sauter sur toutes les occasions, faire feu de tout bois. Et lutter, encore et encore, pour ne pas te laisser gagner. Je ne savais pas que l’issue existait. Je ne connaissais pas cette force en moi. Elle est depuis comme un métal précieux enfoui dans ma poitrine. Je ne suis plus la même personne, celle qui s’était effondrée en larmes contre toi. Elle ne pouvait pas survivre, pas après ça, je devais la tuer. Et je l’ai fait, patiemment, cellule après cellule. On m’a aidé, on m’a tenu la main. Tu ne la croiseras plus. L’été s’achève sur ce constat d’une vie qui existe sans toi, dans la sérénité d’une solitude facilement perturbée par des amis joyeux, par le doux murmure des lettres et des mots qui peuplent mon esprit, et par tout ce que je veux et vais faire encore et où tu n’as plus ta place. Enfin. 

Un texte rédigé dans le cadre de l’atelier d’écriture de Leiloona… une photo quelques mots, qui fête son 300 ème rendez-vous !! Toutes les autres participations sont ici [clic]

Publicités

32 commentaires sur “Atelier d’écriture

  1. Un texte à l’image de ton parcours d’amour : une femme blessée et délaissée, celle qu’on ne voit pas … Mais là, elle est entourée, aimée, et portée à la fois par elle-même, mais aussi par les siens, et ça, je ne pense pas l’avoir déjà lu. Joli symbole pour cette 300è de l’atelier.

    Aimé par 1 personne

  2. Antigone, je ne pouvais pas ne pas suspendre quelques minutes en ce début de semaine chargée pour te lire tellement il me tardait de découvrir ta plume et je ne suis pas déçue et ai crié « Enfin ! ». Depuis que je te lis, je me demandais secrètement quand ton personnage allait enfin se relever et sourire à nouveau au monde qui l’entoure sans toujours penser à lui et souffrir de son absence et de ses silences devenus trop lourds ! Et ce jour est arrivé et tu ne peux pas savoir comme je suis comblée ! Ta plume toujours divine, j’ai adoré le style des phrases commençant par « Malgré » et se terminant par un verbe ! ai très envie de te piquer l’idée d’ailleurs un jour 😉 Merci tout plein pour ce très beau moment de lecture et cette note d’espoir est juste sublime ! Hâte d’avoir la suite de ses aventures maintenant qu’elle est passée à autre chose dans sa tête en faisant un vide qui va vite s’emplir, j’en suis sûre ! des bises virtuelles et belle fin de soirée !

    Aimé par 1 personne

    1. Oh merci Nady ! Personnellement, il me tardait secrètement d’avoir ton commentaire. Ravie que tu sois comblée. Il était temps oui que l’espoir renaisse dans mes textes. Hâte moi aussi de voir ce que je vais pouvoir écrire sous ce biais dorénavant… 😉 Bises aussi ! ❤

      J'aime

  3. Un texte très fort à l’image de ton personnage qui a trouvé la force en elle, et dans ses proches de se relever et de revivre. C’est très bien écrit, ça donne envie de se bouger, de déplacer des montagnes. Merci à toi!!

    J'aime

  4. C’est marrant, je relisais ton texte et je remarque juste que nos deux textes commencent par Voilà … C’est drôle de constater que la photo induisait ça aussi !

    J'aime

  5. C’est la fin d’un difficile combat que tu nous livres là, un cheminement lourd, pas à pas, englué dans des difficultés (amoureuses ?) et les réflexions, et les compréhensions, les bonnes lectures aussi, doucement font leurs oeuvres et la chrysalide explose et le coeur explose, merveilleuse lecture qui prend aux tripes tant on ressent la difficulté à parvenir jusqu’à cette certitude « L’été s’achève sur ce constat d’une vie qui existe sans toi,  » merci pour cette lecture pleine d’espoir

    J'aime

  6. J’aime la force qui se dégage de ton texte. Même si on devine que le parcours a été long et pénible, il en ressort une si belle énergie qu’on ne peut que se dire que c’est un mal pour un bien et que de toute épreuve on peut sortir plus fort. Merci pour cette très agréable lecture !

    Aimé par 1 personne

  7. Un texte plein d’espoir. Si le perte, la séparation ne se fait pas sans douleur, un chemin inattendu s’ouvre à elle avec la découverte d’une force intérieure.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s