Coups de coeur·Lectures 2018

Le rosier de Julia, Frédéric Doillon

Aucun texte alternatif disponible.

« Julia s’enferma dans la salle de bain, fit couler l’eau de la baignoire, et s’examina. Les racines du rosier disparaissaient dans sa propre chair, comme dans une terre aimante et fertile. Le tronc et les branches, souples, jaillissaient de son corps avec naturel, portant un feuillage luisant, souriant d’aise. Julia essaya de retirer la plante de son flanc. Mais cela n’était pas possible, de la même manière qu’il ne lui était pas possible de se retirer un doigt de la main. Le rosier faisait partie d’elle-même, comme ses bras, ses jambes, sa tête. La surface des feuilles, d’ailleurs, était dotée du même réseau nerveux que le bout de ses doigts. Elles ressentaient les caresses, la douceur du pyjama, la température de l’eau, la sécheresse de l’air. »

❤ Frédéric Doillon tenait autrefois un blog, dénommé Une page par jour… sur lequel il écrivait déjà, en feuilletons, cette jolie histoire, intitulée Le rosier de Julia. A l’époque, j’essayais aussi d’écrire, et nous commentions mutuellement nos textes sur nos blogs respectifs. Je l’avais encouragé à publier Le rosier de Julia. Je me souviens même avoir participé chez lui à un concours d’illustrations… (Il a bien fait de préférer Aurélie Bensoussan pour cette magnifique couverture). Ce très court roman est une très belle histoire, celle de l’amour inconditionnel d’une enfant pour un rosier, amour contrarié par le départ de toute la famille pour Paris. Le jour du départ, Julia arrache au dernier moment le rosier de la terre dans laquelle il était planté et le glisse sous son pull. C’est le début d’une histoire fusionnelle entre elle et la plante, qui s’attache littéralement à elle… Je ne vous en dis pas plus mais vous encourage à découvrir ce magnifique, très poétique, charmant et très bien écrit texte de Frédéric Doillon. Je suis certaine que ses très belles phrases vous emporteront. J’ai été encore plus émerveillée par cette histoire que dans mes souvenirs.

J’ai été très fière qu’il m’apprenne il y a peu l’existence papier de ce conte moderne, et qu’il me cite en quatrième de couverture, après toutes ces années… Vous pouvez vous procurer ce délicieux petit livre pour presque rien [ici], n’hésitez pas !

Octobre 2018

J’ai aimé ce livre, un peu, beaucoup…1 2 3 4 5

Publicités

6 commentaires sur “Le rosier de Julia, Frédéric Doillon

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s