Lectures 2019

Surface, Olivier Norek… sélection du Prix Relay des Voyageurs lecteurs 2019

Je termine mes lectures pour le Prix Relay des voyageurs lecteurs 2019… Je vous invite à élire votre livre préféré en cliquant ci-dessous, à la clé de nombreux cadeaux à gagner, dont un voyage à Séville ! Vous avez jusqu’au 7 juin. Pour ma part, c’est fait ! 

[Lien pour voter – jeu concours]

Dans le roman que je présente aujourd’hui, nous débarquons tout d’abord, et de plein fouet, en pleine perquisition. Il est 6h du matin sur Paris ce jour-là, et le capitaine Chastain est loin d’imaginer à quel point sa vie va changer dans les secondes qui suivent, dès que la porte de l’appartement que son équipe a en ligne de mire sera franchie. Atteinte par l’arme du suspect en plein visage, Noémie se découvre en effet les jours suivants défigurée et abandonnée par son amant, au moment même où elle aurait eu le plus besoin de lui. Le retour de Noémie Chastain au sein de son équipe est inenvisageable pour sa hiérarchie. Le nouveau visage du capitaine dérange. Elle sera donc envoyée dans l’Aveyron, dans la commune d’Avalone pour une mission délicate, décider ou non de la survie des forces de police dans ce coin reculé et calme. Pour autant, le calme apparent sera de courte durée pour la jeune femme, qui essaye par ailleurs peu à peu d’apprivoiser sa nouvelle personnalité. Un cadavre d’enfant est retrouvé dans un fût à la surface du lac d’Avalone, sous lequel a été englouti l’ancien village, au moment de la construction du barrage. Noémie Chastain met tout en oeuvre pour résoudre une affaire qui s’avère au fil de l’enquête bien complexe, liée à d’anciens faits de 1994, la disparition de trois enfants, la fuite d’un travailleur agricole, et qui trouble encore aujourd’hui les habitants d’un village où tout le monde se connaît.
J’avais eu un gros coup de coeur pour le roman précédent d’Olivier Norek, Entre deux mondes, absolument bouleversant. Celui-ci est un roman policier de facture plus classique, mais encore une fois écrit avec beaucoup de talent et complètement addictif. Je l’ai dévoré. J’en ai aimé les personnages, surtout les secondaires, comme le chien Picasso au museau de travers, ou le psychologue Melchior, que Noémie continue de consulter à distance, jamais avare d’encouragements et de réflexions amusantes. Olivier Norek ne laisse pas au lecteur le temps de souffler, ni de se reposer sur ses certitudes. La vie des protagonistes est constamment mise en danger et il est peu de dire que le coeur bat sans cesse la chamade. Vous apprécierez la verve de Noémie, sa pugnacité, son regard sur ceux qui l’entoure, à la fois prudent et bienveillant. Une lecture captivante !

Editions Michel Lafon – avril 2019

J’ai aimé ce livre, un peu, beaucoup…1 2 3 4 5

Une autre lecture chez… Blandine

La sélection complète

13 commentaires sur “Surface, Olivier Norek… sélection du Prix Relay des Voyageurs lecteurs 2019

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s