Lectures 2019

La maison de la plage, Sévérine Vidal & Victor L. Pinel… la BD de la semaine !

Voici une BD qui arrive à point nommé pour vous donner envie d’été… On rentre en effet très vite dans le cœur de cette famille venue une dernière fois profiter de leur maison de la plage. Oncle Albert veut sa part de la maison, ce qui signifie vendre. Mais son envie ne tombe pas très bien après le décès de Thomas dont Julie attend un enfant. Julie et sa cousine Coline ouvrent la maison et attendent la famille. Les souvenirs refluent. Il y a par exemple cette tapisserie à l’étage qu’il ne fallait pas toucher, selon le voeu de grand-mère Lucette. Il y a aussi cette femme qui passe devant la grille tous les jours à 11h55, donnant le signal du repas à faire. La famille comprend bien que l’Oncle Albert veuille rejoindre son fils parti aux Etats-unis mais personne ne souhaite réellement laisser cette maison pleine de jolis souvenirs à quelqu’un d’autre. Le dessin de l’album est tout en rondeur, les visages doux, comme l’ambiance qui règne autour de Julie, en deuil de son compagnon et enceinte de sept mois et demi, que l’on cherche à protéger de ces désagréments matériels. La lecture de cet album est un réel plaisir et lorsque la narration bascule en 1968 puis en 1959 le lecteur sait qu’il va enfin tout connaître des histoires qui unissent les êtres liés à cette maison, et dont les traces sont encore vivantes en 2018. Cet album est un joli voyage au pays des vacances en famille, mais aussi un hymne à l’amour, qui rime parfois avec toujours…

Un album reçu dans le cadre d’une opération masse critique de chez Babélio.

tous les livres sur Babelio.com

Lu aussi dans le cadre de la BD de la semaine. Tous les liens sont chez Moka aujourd’hui !
Une autre lecture chez… Jérôme et Mumu

 Editions Marabulles – avril 2019

J’ai aimé ce livre, un peu, beaucoup…1 2 3 4 5

Lu aussi dernièrement (avis bref)…

J’ai emprunté cet album en bibliothèque, attirée par le dessin de la couverture et par le nom de Timothée de Fombelle dont j’avais déjà lu des nouvelles. Et cette BD s’est avérée être une jolie surprise. le lecteur suit une jeune veuve qui élève des abeilles sur le toit d’un immeuble. Nous sommes à New York en 1954. De là haut, elle peut apercevoir l’immeuble d’en face et ses bien étranges occupants. Qui sont donc ces gens aux occupations douteuses ? On revient aussi sur le passé de la jeune femme, sa carrière écourtée de danseuse, sa vie de couple malheureuse… J’ai aimé me plonger dans cette histoire aux rebondissements surprenants et à l’atmosphère doucement rêveuse. Je recommande.

Gallimard jeunesse – avril 2018

J’ai aimé ce livre, un peu, beaucoup…1 2 3 4 5

15 commentaires sur “La maison de la plage, Sévérine Vidal & Victor L. Pinel… la BD de la semaine !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s