Lectures 2019

Je suis ton soleil, Marie Pavlenko

Grande fille a choisi ce livre avant de partir en vacances, et un post de la librairie Mollat de Bordeaux (section ados) m’avait donné envie de le lire à mon tour… Il est peu de dire qu’il a été dévoré en moins de deux par mon adolescente pendant nos vacances. Elle avait été au départ attirée je crois par les coquillettes sur la couverture. Je lui ai emprunté immédiatement… histoire de me sortir des lectures un peu sombres que je fais en ce moment, en vue de la rentrée littéraire (début des hostilités le 22 août par ici) ! Je pense que ma fille s’est retrouvée complètement dans ce récit, elle qui vient de décrocher son bac. En effet, nous faisons connaissance immédiatement avec Deborah, qui vient de rentrer en terminale. Elle n’a plus qu’une paire de bottes aux pieds, son chien Isidore ayant grignoté ses autres chaussures. Mais c’est le moindre de ses soucis. Son père a une maîtresse, et sa mère découpe des magazines de manière frénétique, quand elle ne colle pas sur le miroir de l’entrée des post-it avec le même numéro de téléphone inscrit dessus. Heureusement, il y a Eloïse, sa meilleure amie. Mais elle aussi devient un problème, lorsqu’elle s’éloigne suite à son engouement exclusif pour un certain Erwann. Deborah ne se dépare pour autant jamais ni de son humour ni de sa bonne humeur mais la vie devient alors un peu lourde à porter, et la solitude pointe son nez. C’est alors que la vie, qui a horreur du vide, réserve à la jeune fille une jolie surprise. La surprise vient en effet de Jamal, un camarade de classe, qui prend Deborah un peu sous son aile. Avec son ami Victor, ils vont tous les deux entourer Deborah d’affection et de camaraderie, ce qui va lui permettre de s’améliorer scolairement parlant, mais aussi de surmonter les épisodes douloureux qui s’annoncent… J’ai beaucoup aimé dans ce roman jeunesse, les doses d’humour et de vitalité bien présentes. Deborah est une jeune fille normale, forte et fragile à la fois, et un personnage avec lequel il est facile de s’identifier. Tout ce qui se passe de positif dans ce roman fait chaud au coeur et donne à croire à l’amitié, aux différences, à la chance de chacun de trouver sa voie et de s’en sortir. Je pense que cette lecture tombait particulièrement bien pour ma fille, alors qu’elle s’apprête à franchir le cap de l’âge adulte. Il est est bon de savoir que rien n’est linéaire dans la vie, et que les rencontres, les opportunités, le travail, peuvent changer parfois la donne. Un roman, tendre et positif, à conseiller sans problème aux lycéens ! J’ai moi aussi beaucoup aimé.

Editions Flammarion – mars 2017

J’ai aimé ce livre, un peu, beaucoup…1 2 3 4 5

11 commentaires sur “Je suis ton soleil, Marie Pavlenko

  1. J’ai adoré ce roman, tout comme le suivant de Marie Pavlenko (Un si petit oiseau)… où l’on croise d’ailleurs Déborah et son chien 😉

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s