Lectures 2019

Mangoustan de Rocco Giudice… dans « ma rentrée littéraire » !

   Ma rentrée littéraire

Allez, je continue à privilégier pour l’instant les sorties plus discrètes dans la file de mes billets déjà rédigés, comme ce premier roman de Rocco Giudice, un ovni littéraire que j’ai beaucoup aimé… Il nous raconte le destin de trois femmes qui n’ont absolument rien en commun, ne serait-ce que le désir de s’en sortir et la solitude. Nous suivons d’abord Laure, qui après trente ans de vie commune, vient de se faire larguer par son mari pour l’employée de maison. Irina, originaire d’Ukraine, a à coeur de s’élever de sa condition, quitte à coucher et aimer utile. Mélania, ex-mannequin, a épousé un homme exubérant et fou qui va, contre toute attente, réussir à accéder à la présidence de la plus grande puissance mondiale. Pour la jeune femme, il est hors de question que ce mandat  absurde soit renouvelé et s’éternise. Elles vont toutes les trois être à Hong-Kong lorsque le typhon Mangoustan balayera une partie de la ville. Mais ce n’est pas ce qui m’a le plus intéressée dans cet opus d’une grande dextérité. Ce qui m’a surtout plu est toute l’analyse que fait l’auteur du comportement, il est vrai parfois étrange, de la première dame américaine, et qui m’a proprement enchantée. Il est difficile de savoir si la traduction des choix vestimentaires et silences de Mélania Trump est réelle, bien-sûr, mais le portrait qu’en fait Rocco Giudice est plus que jouissif et très prometteur.  Mangoustan est au final un premier roman très féminin, qui donne la pêche, inspirant sans être véritablement un feel good et qui croît au dépassement de soi, ainsi qu’au libre arbitre. Un très bon premier roman, qui a l’originalité de s’intéresser à la politique et de se questionner sur la marche du monde, et qui surfe sur cette idée que l’avenir sera féminin, ou ne sera pas.

« En 2013, le typhon Hayan avait dévasté l’archipel philippin, faisant plus de sept mille morts et privant de logement près de quatre millions d’habitants.
Le dimanche 16 septembre 2018, Mangoustan, que les médias surnommeront bientôt « la Reine des tempêtes » frappera Hong Kong.
« 

Editions Allary – 22 août 2019

J’ai aimé ce livre, un peu, beaucoup…1 2 3 4 5

Une autre lecture chez… Folavril

13 commentaires sur “Mangoustan de Rocco Giudice… dans « ma rentrée littéraire » !

  1. Belle chronique! J’ai l’impression du coup d’être un peu passée à côté de ce roman, c’est dommage. C’est vrai que le portrait de Melania est assez jouissif avec tout ce jeu autour du code vestimentaire.

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s