Instagram

C’était janvier

Je vous raconte donc janvier, via d’abord vos deux photos préférées sur mon compte Instagram @antigoneheron. Vous avez aimé ma sortie du premier janvier et ce livre qui a secoué les médias en ce début d’année.

 

01/01 – Tradition du nouvel an. Aller voir la mer. Il fallait un peu de motivation aujourd’hui mais une tradition est une tradition. Un groupe s’apprêtait à aller nager. Il y avait des marrons chauds. Maintenant, direction un thé devant un dernier film de Noël. Et vous, il était fait de quoi votre premier jour de l’année ? #saintgillescroixdevie #happynewyear2020🎄 – 69 ❤ | 09/01 – #rentreehiver2020 J’aurais aimé, sans doute, ne pas lire tant d’extraits de ce livre sur les réseaux sociaux avant de l’ouvrir. […]  J’ai lu ce livre avec beaucoup de tendresse pour son auteure, séduite par son écriture, sa sincérité, sa dignité. Je l’ai lu à la fois comme un récit d’expérience, mais aussi comme l’ouvrage littéraire de qualité qu’il est. @editionsgrasset #bookstagram #vanessaspringora – 52 ❤

En janvier, il y a eu aussi…
* la fin d’un tricot très agréable à faire, mais pas facile à porter ;
* le 18 janvier, la nuit de la lecture, et une rencontre très sympathique avec Anne-Laure Bondoux, où Jean-Claude Mourlevat et elle nous ont lu des extraits de Et je danse aussi et parlé de la suite qui sort en mars (hâte) ;
* la fabrication d’un petit chaton (cadeau de mes enfants), car toute blogueuse littéraire qui se respecte possède au moins un chat, non ? (et celui-ci ne jouera pas avec mes pelotes) ;
* la mise en ligne d’une recette de pain de mie [ici] (un comble pour moi qui ne cuisine pas) suite à une discussion intéressante sur le zérot déchet [ici] ;
* la décision de moins m’exposer ici ou là physiquement en tant que blogueuse, de reprendre un peu le chemin de l’anonymat, mais de continuer tout de même mon club de lecture (bien sûr) et les rencontres que j’affectionne (avec les blogueuses de l’Ouest à Rennes par exemple ou les copines du Printemps du livre de Montaigu). Pour l’instant, cette décision me soulage, même si elle reste encore un peu floue, une manière de privilégier mon blog je pense ;
* la décision aussi de renoncer à Angoulême cette année. Un rhume assez spectaculaire couplé à un mal de dos ont eu raison de ma motivation. Parfois, il faut savoir s’écouter. De plus, j’ai toujours en moi cette fichue myopathie qui m’oblige à faire des choix. J’ai apprécié passer quelques jours tranquilles à la maison à la place… j’en avais visiblement besoin. J’aurais aimé bien sûr claquer la bise aux festivalières qui y étaient, ce sera pour une prochaine fois !

 

Récapitulatif des lectures chroniquées en janvier :

4 commentaires sur “C’était janvier

  1. j’adore ton tricot (mais je te l’ai déjà dis) j’espère que tu vas mieux et tant pis pour Angoulême. Peut-être l’année prochaine 🙂
    je te souhaite un très bon mois de février

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s