Lectures 2020

Les deux vies de Pénélope, Judith Vanistendael… la BD de la semaine !

Je lis en ce moment de très belles BD sur la relation parent/adolescent, comme le Quelques heures de Joel Orff dernièrement. Pénélope est chirurgienne pour une organisation humanitaire. Elle est régulièrement absente pour de longues périodes. A la maison, ce n’est pas elle qui attend patiemment, comme dans le récit mythologique, mais plutôt son mari, poète de profession, Otto, et sa fille adolescente. Les deux sont aimants et ne reprochent pas à Pénélope ses absences, même si ils sont heureux de la retrouver. Il est difficile cependant pour la jeune femme de profiter au mieux de ces retrouvailles, quand on a côtoyé l’horreur, et ramené cette fois-ci dans ses bagages le fantôme d’une petite fille décédée. Et pourtant, sa fille Hélène vient d’avoir ses règles, a besoin de sa mère, et déclare sans ambages combien elle aime passer du temps avec elle. J’ai beaucoup aimé dans cet album, les dessins à l’aquarelle, les couleurs, le réalisme des sentiments des personnages. J’ai retrouvé la douceur des moments que je partage parfois avec ma fille, et ressenti la douleur de Pénélope de manquer souvent les étapes cruciales que sa fille vit et qu’elle partage par ailleurs avec son père ou sa grand-mère. Pénélope est jugée égoïste par son entourage et se questionne sur ce qui l’anime et la force à partir sans cesse… l’envie de sauver le monde ? Et comment faire un choix entre ses deux vies ? Un joli album, très doux malgré son sujet, à aborder avec la même douceur.

Lu dans le cadre de la BD de la semaine. Tous les autres liens sont chez Stéphie aujourd’hui !

Une autre lecture chez… Mes pages versicolores

Editions Le lombard – septembre 2019

J’ai aimé ce livre, un peu, beaucoup…1 2 3 4 5

41 commentaires sur “Les deux vies de Pénélope, Judith Vanistendael… la BD de la semaine !

    1. J’ai beaucoup aimé ce contraste entre la douceur du dessin et la violence de ce qu’elle ressent à priori à l’intérieur d’elle même… et qui résume toute la difficulté du retour chez soi.

      J'aime

  1. Je l’ai lue après l’avoir repérée lors du rdv de la semaine, et avec grand plaisir ! Tout est juste dans cette BD, j’ai beaucoup aimé la texture des personnages.

    Aimé par 1 personne

Répondre à Karine:) Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s