Lectures 2020

Oh happy day, Anne-Laure Bondoux et Jean-Claude Mourlevat

J’ai fait la connaissance d’Anne-Laure Bondoux au Festival Rue des livres à Rennes, en 2017. A cette occasion, j’avais acheté Et je danse aussi, le premier volet du livre que je présente aujourd’hui, et que j’avais adoré. J’ai eu la chance de la croiser également au Printemps du livre l’année dernière, mais aussi cette année, en janvier, à la médiathèque de Venansault, en la compagnie surprise de Jean-Claude Mourlevat. Ils nous ont bien entendu évoqué cette sortie… Je vous invite à lire cette interview, que m’a accordée Anne-Laure Bondoux pendant le confinement, et dans laquelle elle revient notamment sur les circonstances qui ont redonné vie à Adeline et Pierre-Marie [clic]. Quatre ans se sont écoulés en effet depuis la séparation de Pierre-Marie et d’Adeline,  qui suite à leur longue correspondance par mails, avaient fini par se rencontrer et s’aimer. Celui-ci lui envoie un mail. Il lui demande si elle n’a pas retrouvé un petit carnet noir, dans lequel il avait noté une idée de roman. Mais ce mail, cette reprise de contact, tombe au pire moment pour Adeline. En effet, elle s’apprête à partir au Canada avec son tout frais mari, Ben, laissant en France la maison de sa mère et leurs souvenirs communs. De plus, Adeline a un projet éditorial que le retour de Pierre-Marie dans sa vie contrarie. Cependant, la conversation reprend, par mails interposés, et avec elle, peu à peu, timidement, la confiance réciproque… Et il en faudra pour affronter tous les rebondissements à venir, et les chagrins. Oh happy day est d’une structure un peu différente de Et je danse aussi, ce qui s’est avéré au final plutôt une bonne surprise. En tant que lecteurs, nous avons accès cette fois-ci aux mails des protagonistes, bien sûr, mais pas que. Anne-Laure Bondoux et Jean-Claude Mourlevat ont décidé de nous donner accès à leurs pensées secrètes et hésitations. Et j’ai aimé je crois que Oh happy day ne soit pas une simple suite, régie par les mêmes codes, ce qui aurait peut-être donné un côté factice à l’ensemble. C’est un nouveau roman, à part entière, que nous livrent les auteurs, que l’on peut lire seul, et qui nous entraîne dans d’autres émotions. Je l’ai dévoré, m’attachant de nouveau aux personnages.

Fleuve éditions – mars 2020

J’ai aimé ce livre, un peu, beaucoup…1 2 3 4 5

17 commentaires sur “Oh happy day, Anne-Laure Bondoux et Jean-Claude Mourlevat

  1. Et je danse aussi m’avait beaucoup plu même si je ne suis pas friande de ce genre d’histoires, c’était frais, drôle.. D’ailleurs je le recommande souvent.
    Ce serait avec plaisir si je retrouvais ces deux protagonistes surtout si comme tu le dis c’est toujours bien 😊

    Aimé par 1 personne

    1. C’est un peu différent, les personnages ont évolué, mais j’ai trouvé ça encore très bien. Bien sûr, on perd la surprise du premier volet,
      son originalité.

      J'aime

  2. Deux auteurs que j’aime beaucoup. Je découvre qu’il y a une « suite » ! C’est toujours agréable (ou presque !) de retrouver des personnages avec lesquels on a passé un bon moment…

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s