Lectures 2020

Pomelo imagine, Ramona Badescu & Benjamin Chaud

Je crois que mon mois de novembre consacré aux lectures jeunesse va largement déborder sur décembre car j’y prends un plaisir certain. Aujourd’hui, je vais vous parler de Pomelo, le héros enfantin de notre maison. Chez nous, il y a eu autrefois le Non non de Magali Le Huche chez Tourbillon et Pomelo… Chez Pomelo, ce qui séduit d’emblée, ce sont les dessins et l’univers poétique. J’ai découvert cet éléphant rose en bibliothèque, lorsque je ramenais il y a maintenant quelques années régulièrement de gros sacs d’albums à la maison pour les lire à mes enfants. J’avais été extrêmement touchée par Pomelo Grandit en 2011. Vous pouvez retrouver mon billet ici [clic]. J’ai ensuite enchaîné avec les autres albums disponibles et ne rate pas les nouvelles sorties. Au dernier rendez-vous de mon club de lecture, pendant lequel nous tricotions et écoutions des textes courts, j’avais emporté Pomelo et la grande aventure, et la poésie de cet album pour enfants a plu, autant que surpris l’auditoire, tant il peut parler également aux adultes. Dans Pomelo imagine, Pomelo se rend compte du pouvoir de son imagination, qui peut lui montrer de bien jolies choses, mais l’entraîner aussi vers des images qu’il aurait préféré éviter. Car l’imagination crée le rêve, peut modifier le passé, transformer l’avenir, mais générer aussi de l’inquiétude, surtout quand on attend Stella, qui ferait mieux de rentrer avant la tombée de la nuit… Cet album aurait dû sortir au printemps, pendant le premier confinement, il est sorti peu de temps avant le reconfinement, en octobre. Mon mari l’a déniché juste avant la fermeture des librairies, il n’était pas encore en rayon, et le seul exemplaire disponible. Je vous conseille de ne pas forcément commencer par celui-ci si vous devez craquer à votre tour pour notre éléphant rose préféré, car cet album fait référence aux précédents je trouve et à l’univers de Pomelo en général. Mais tous les albums disponibles sont référencés ici [clic] et le choix est grand.

Albin Michel jeunesse – 28 octobre 2020

J’ai aimé ce livre, un peu, beaucoup…1 2 3 4 5

3 commentaires sur “Pomelo imagine, Ramona Badescu & Benjamin Chaud

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s