Lectures 2021

Montagnes Russes, Gwénola Morizur & Camille Benyamina … ma BD de la semaine !!

Cet album sort aujourd’hui en librairie, et le hasard du calendrier fait que j’enchaîne deux lectures BD sur le thème de la maternité. Vous allez voir qu’ici il ne s’agit pour autant pas que de cela, mais également d’amitié… et que nous ne sommes pas loin également du thème du Train des enfants. Aimée et Jean font tout pour avoir un enfant mais toutes les tentatives se soldent par un échec. Aimée travaille dans une crèche et voit passer beaucoup de familles. Un jour, c’est Charlie qui passe la porte de l’établissement. Elle souhaite inscrire le dernier de ses trois enfants, Julio. Aimée est estomaquée par la décontraction de cette jeune et jolie mère célibataire qui semble de prime abord négligente, surtout préoccupée par la formation de maquilleuse qu’elle doit entreprendre prochainement. Les chaussures du petit garçon sont trop petites, et Charlie a oublié d’apporter des chaussons le premier jour. Aimée a le coeur qui se serre et pour éviter que Julio reste seul à la maison, elle prend en charge le petit garçon au cours d’un week-end, puis de temps en temps, régulièrement. Sous couvert d’aider Charlie, tout cela commence un peu à ressembler à voler l’enfant d’un autre, se créer l’illusion d’une famille, faire la charité. Alors que du côté de Charlie, tout est clair. Cette dernière a seulement le sentiment d’avoir trouvé une amie… J’ai beaucoup aimé dans cet album les dessins de Camille Benyamina qui savent accompagner les gestes et expressions des personnages, et surtout la douleur que ressent Aimée à chaque fois que l’espoir d’une grossesse disparaît. Et j’ai beaucoup aimé aussi cette histoire qui confronte deux vies de femmes qui sont rarement amenées à se rencontrer. Entre la mère dépassée et la mère nullipare, il y a bien sûr un enfant mais surtout de l’amour à recevoir. Et il est émouvant de constater que, même débordée, Charlie a encore beaucoup à donner à Aimée qui pensait être la seule à pouvoir le faire. J’ai dévoré cet album qui est véritablement une très belle histoire.

 

Editions Bamboo/GrandAngle – 2 juin 2021

J’ai aimé ce livre, un peu, beaucoup…1 2 3 4 5

Tous les autres liens sont chez Moka aujourd’hui 

Lu aussi dans le cadre d’une opération masse critique spéciale de Babelio [la page du livre ici]

27 commentaires sur “Montagnes Russes, Gwénola Morizur & Camille Benyamina … ma BD de la semaine !!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s