Lectures 2021

Une maison parmi les arbres, Julia Glass

unemaisonparmi

Voici un livre choisi pour la beauté de sa couverture, très automnale, et mes souvenirs de lecture de Refaire le monde (je pensais en réalité avoir lu Jours de juin, mais non)… Dès les premières pages de ce roman, le personnage central meurt. Il sera pourtant question de lui tout du long. Morty, auteur jeunesse réputé, décède en effet brutalement, alors qu’il voulait couper une branche d’arbre dans son jardin. Tommy, sa gouvernante, collaboratrice, un peu bonne-à-tout-faire aussi, hérite de tout, de la maison, de ses dessins et de ses multiples collections. Contrairement à ce qui était prévu au préalable, le musée qui lui était partiellement dédié n’aura pas ce qu’il escomptait, à la grande surprise des organisateurs, qui se sentent floués. Un film, sur la vie de Morty, était sur le point de se monter également. Le projet se fera sans Morty. Il était prévu que Nick, l’acteur censé jouer son rôle, vienne passer le week-end, pour s’imprégner. Tommy, quoique perdue et largement dépassée par les évènements, maintient cette visite. Elle n’est pas certaine de bien faire, de mériter cette nouvelle place. Alors que les jours passent, qu’elle rencontre Nick, revoit Dani son frère, repense au passé, à ses parents, à Soren, l’ancien amant de Morty mort du Sida, Tommy se rend compte que son patron avait pour elle plus de secrets que ceux qu’elle connaissait déjà. Le premier, et non le moindre, est que Dani, son frère est le modèle que Morty a utilisé pour Ivo, son personnage le plus populaire… J’ai trouvé le début de ce livre un peu confus. Nous suivons les personnages individuellement, partons fouiller un passé souvent compliqué, leurs failles. Et je dois avouer que j’ai fini par mélanger partiellement l’enfance de Nick avec celle de Morty. Heureusement, à un moment donné, le paysage semble s’éclaircir, les liens être plus évidents entre chaque protagoniste, et j’ai finalement aimé l’ambiance de ce roman, qui a le mérite d’avoir pour héros un auteur jeunesse, avec tout l’imaginaire que ce métier revêt et dans lequel je me suis largement complu. Mais si la véritable héroïne de cette histoire n’était en fait que cette maison parmi les arbres, dont l’atelier de Morty semble être le coeur mystérieux ? 

Editions Gallmeister – mars 2020

J’ai aimé ce livre, un peu, beaucoup…1 2 3 4 5

Une autre lecture chez… Cathulu

22 commentaires sur “Une maison parmi les arbres, Julia Glass

  1. Depuis ma lecture de jours de juin, j’apprécie de retrouver l’atmosphère de cette auteure, et les personnages récurrents. Mais l’angle d’approche de ces personnages change à chaque fois, c’est peut-être ce rend la lecture en peu confuse, si on n’a pas lu les précédents ? ,

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s