Lectures 2023

Les contrées salées, Hope Larson & Rebecca Mock… ma BD de la semaine !!

lescontreessalees

Je n’étais bizarrement pas très attirée par la couverture bleu pâle de cet album que j’ai un peu tardé à ouvrir, mais quelle erreur ! Car l’intérieur s’avère immédiatement coloré et punchy. Un délice d’inventivité et de magie… Elber est de retour à la ferme. Il a été au front, en France, et revient blessé, et un peu changé. Vonceil, sa plus jeune soeur, ne le reconnait plus. Et le voici qui se précipite pour épouser Amélia, une jeune femme du coin, un peu trop terne pour le goût d’aventure de Vonceil, et qu’elle n’apprécie guère. Elle aurait préféré qu’il épouse une infirmière française. Et justement, une mystérieuse jeune femme, toute vêtue de blanc, vient d’arriver en ville. Greda débarque à la ferme pour demander des comptes à Elber, mais devant son refus, jette un sort à l’eau du puits. La source ne donnera plus dorénavant que de l’eau salée. Puisque le vieil oncle Dell, un peu toqué, semble en savoir plus qu’il n’y paraît, Vonceil se précipite chez lui, afin de sauver sa famille, qui subit déjà de plein fouet la sécheresse. Mais ce ne sera que la première étape d’une véritable aventure qui la mènera vers un monde de sorcellerie, dont elle ne soupçonnait pas jusque-là l’existence… Les Contrées salées a des allures de conte de fées. J’ai également pensé à Charlie et la chocolaterie, lorsque Vonceil rencontre la sorcière au sucre, Dee. Situant son histoire au début du XXème siècle, Hope Larson, au scénario, a obligé Rebecca Mock à inventer une rencontre visuelle improbable entre rusticité et magie. Pari visuel réussi. Le lecteur adhère à la chevauchée de l’intrépide Vonceil, qui ressortira de cette histoire plus que métamorphosée. Une bien chouette découverte !

planchelescontrees

Editions Rue de Sèvres – 21 septembre 2022

 J’ai aimé ce livre, un peu, beaucoup…1 2 3 4 5

Tous les autres liens sont chez Noukette aujourd’hui 

Une autre lecture chez… L’île aux trésors

 

15 commentaires sur “Les contrées salées, Hope Larson & Rebecca Mock… ma BD de la semaine !!

  1. La couverture m’attirait, l’histoire m’intéresse, il n’y a que le côté magie qui pourrait me refroidir mais je pense que je me laisserai tenter, ça m’a l’air bien sympa.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s