Coups de coeur·Lectures 2018

Les guerres de mon père, Colombe Schneck ~ Rentrée littéraire hiver 2018

❤ Tu as eu un gros coup de coeur pour ce titre de Colombe Schneck !! Et quel plaisir de voir ainsi évoluer une telle plume, après ce troisième livre lu (après La réparation, et Une femme célèbre). En effet, tu as trouvé que l’écriture de l’auteure était ici d’une précision et d’une justesse plus forte que dans ses précédents écrits, plus affirmée, qu’elle était avec évidence à la hauteur de ce que tu avais beaucoup aimé chez Brigitte Giraud, Justine Levy ou Laurence Tardieu par exemple, dans le même style. Et que le plaisir de lecture était là, entier. Colombe Schneck enquête ici sur son père, Gilbert, et tente d’en dresser un portrait fidèle. Décédé il y a plus de vingt ans, il était tout pour elle, toujours souriant, optimiste, excellent père, mais également un mari infidèle, et ne voulant pas parler du passé, de ce qui fâche. Il incitait ses deux filles et son fils à se fabriquer de bons souvenirs. Enfant pendant la seconde guerre mondiale, et juif, il a réussi à éviter les camps en étant caché par tout un réseau, et donc sauvé. Sa fille essaye de retrouver un à un les acteurs de ce sauvetage, et remercie. Jeune homme pendant la guerre d’Algérie, résolument pour l’indépendance, et également jeune médecin, il soigne, mais se taira sur ce qu’il voit, sur ce à quoi il participe.  Colombe Schneck s’interroge sur ses sentiments face à des scènes déjà vues et répétées. Comment a-t-il pu supporter d’avoir été un enfant traqué puis là, à ce moment-là, un soldat ? Mais les guerres de Gilbert n’ont pas été que de cet ordre, il a fallu composer avec son propre père, souvent absent et un peu fantasque, à son décès curieux et médiatisé, à ce qu’il lui a transmis… Colombe Schneck mène une enquête scrupuleuse, fouille avec détermination toutes les zones d’ombre. Les acteurs de cette histoire ont pour la plupart disparu, il était temps de poser à ceux qui restent les questions qui libèrent, de fouiller les archives. Et toi lectrice, tu as été touchée par cette démarche, par ce puzzle familial que Colombe Schneck tente de construire depuis plusieurs livres, et par la forme de ce texte, très bien construit et très réussi.

Editions Stock – 3 janvier 2018

J’ai aimé ce livre, un peu, beaucoup…1 2 3 4 5

Une autre lecture chez… Tlivres

Lu sur ma liseuse grâce à NetGalley

Badge Lecteur professionnel

Publicités
Coups de coeur·Lectures 2017

Songe à la douceur, Clémentine Beauvais

❤ 

Ah, Pouchkine ! Ah, Eugène Onéguine !… Depuis le temps que tu croisais cette jolie couverture sur les blogs, tu ne te doutais pas que ce roman, en vers, destiné à un public adolescent, était l’adaptation moderne de cette fameuse oeuvre de Pouchkine. Tu l’aurais sans doute ouvert plus tôt. Il faut dire que tu as voué, étudiante, une véritable fascination pour la vie et l’oeuvre d’Alexandre Pouchkine, à la fois passionnée, passionnante et romantique. Mais l’histoire d’Eugène Onéguine, adaptée par Clémentine Beauvais, est ici quand même un peu différente… Nous sommes en 2006, et Tatiana a quatorze ans lorsqu’elle rencontre pour la première fois Eugène, qui en a dix-sept. C’est l’été. Eugène accompagne son ami Lensky tous les après-midi chez Olga, la sœur aîné de Tatiana. Les amoureux se retrouvent et les deux autres jeunes gens, désœuvrés, sympathisent. Jusqu’à ce que, Tatiana, persuadée d’être amoureuse, écrive un long mail à Eugène qui l’éconduit brutalement. Lorsqu’ils se retrouvent une dizaine d’années plus tard, par hasard dans un TER, se rejoue alors une autre partition. Tatiana n’est plus la jeune fille naïve qu’elle était, elle a des projets d’avenir. Eugène a également changé et n’est plus le jeune frondeur, sûr de lui, qu’il était. Et toi lectrice, tu as trouvé ce petit livre particulier extraordinaire, non pas par l’intrigue assez banale qu’il raconte (universelle ?), mais par sa forme, absolument inventive, particulière et attachante, et finalement moderne. Car en effet, l’écriture de Clémentine Beauvais virevolte, et zappe, comme il est d’usage de le faire actuellement… Elle dépose des fragments de mails, des textos, puis entrecroise dialogues intérieurs et paroles balbutiantes. Et il faut le dire, que c’est un réel régal, et que l’on tourne les pages, avide de lire les lignes suivantes. Bref, tu n’avais pas envie de terminer ce roman.

« Il est quatre heures cinquante-quatre du matin,
un tesson de soleil est déjà fiché dans le ciel prune.
C’était exactement la lettre qu’il y avait dans son ventre.
Tendre, exacte, franche.
Discrète, douce. »

Editions Sarbacane – août 2016

Moka l’a lu aussi avec émerveillement

Valérie parle de la version Audiolib aujourd’hui (quelle coïncidence !! )

Coups de coeur·Lectures 2017

Frida, petit journal intime illustré ~ Vanna Vinci

❤ 

Frida Kahlo est réellement rentrée dans ta vie quand tu as visionné ce fameux film où Salma Hayek l’incarne si justement. Depuis, quand tu croises l’image un peu trop pop culture/commerciale qu’elle est devenue, tu penses à certaines scènes de ce film, au corps fracturé que Frida Kahlo avait réellement, au personnage extravagant et déterminé qu’elle était, à ce que voulait dire pour elle être une femme. Tu as reçu ce titre, dont tu parles aujourd’hui, grâce à une opération Masse critique de chez Babélio, et il s’avère que ton choix a été encore une fois heureux. Cet album, qui se présente comme un journal intime illustré, est en effet un très doux coup de coeur de lecture !! Cela ne veut pas dire que la vie de Frida Kahlo était douce, loin de là. Rien ne nous est d’ailleurs épargné de ses souffrances physiques, de ses exaltations intimes, de ses amours déçues. Non, ce qui s’est avéré doux dans cette histoire, c’est ce parti pris d’un dialogue posthume entre la mort et Frida, un dialogue qui parcourt tout le livre et permet à Vanna Vinci de raconter l’histoire de cette femme unique. Tu as retrouvé beaucoup de scènes qui t’avaient marquée dans le film, sa vie d’étudiante, sa rencontre avec Diego Rivera, l’accident qui a failli lui coûter la vie, son mariage, ses amours tumultueuses, Trotsky. En ouvrant ce livre, il faut s’attendre à ouvrir un album BD très bavard, où les bulles prennent en général les 3/4 de la page. Il faut dire qu’il y a aussi beaucoup à raconter… rien d’étonnant. Les dessins sont cependant très présents aussi, et très beaux, très fidèles à l’esprit des tableaux de Frida Kahlo. Tu as d’ailleurs beaucoup apprécié que Vanna Vinci y fasse référence sans chercher à les copier, un travail subtil extrêmement bien réussi. N’hésitez pas à rencontrer Frida Kahlo à votre tour, via cet album, vous ne serez pas déçus. Les adeptes de l’artiste n’y apprendront sans doute rien de plus sur sa vie, mais apprécieront je pense ce bel ouvrage/hommage. Et toi lectrice, tu restes toujours impressionnée par le courage de Frida Kahlo face à la douleur physique, par cette position allongée qui lui permettait quand même de peindre, et toute cette épopée du corps devenue une merveilleuse et unique oeuvre artistique.

Editions Chêne éditeur – octobre 2017

J’ai aimé ce livre, un peu, beaucoup…1 2 3 4 5

Ceci est ta BD de la semaine, tous les autres liens sont chez Stéphanie aujourd’hui [clic]

                   

Coups de coeur·Lectures 2017

Tes étoiles de 2017 ~ ce qui t’a fait vibrer cette année

Même si 2017 n’est pas encore terminée (ouf et heureusement loin de là, rien n’est prêt), tu as eu envie hier de fouiller dans tes archives pour dénicher ce que tu as le plus aimé lire en romans, albums BD et jeunesse cette année !! (Tu préviens, il est possible que dans d’autres billets à venir tu regardes encore dans le rétroviseur). Pour corser le tout, tu as décidé de sélectionner seulement trois livres, dans chaque catégorie. C’est donc un peu ton petit prix lectures à toi toute seule que tu décernes à quelques titres aujourd’hui… Vous trouverez donc ci-dessous ce qui t’a particulièrement fait vibrer et battre ton coeur en 2017. De quoi trouver quelques idées supplémentaires à déposer sous le sapin pour Noël.

Pour accéder aux billets, il suffit de cliquer sur les couvertures !! ❤

Catégorie Romans

                      

Catégorie Albums BD

               

Catégorie Romans Jeunesse

                             

Tes autres coups de coeur sont là [clic] et là [clic]

N’hésitez pas non plus à aller lire les meilleurs billets sur notre sélection #MRL17 par ici [clic]

Et bientôt les résultats du vrai Grand Prix des Blogueurs Littéraires !!!

Et vous, vous retiendrez quoi de 2017 ?