Lectures 2022

Vivre vite, Brigitte Giraud… rentrée littéraire !

vivrevite

Adepte de tout ce qu’écrit Brigitte Giraud, je n’avais rien lu d’elle depuis la sortie de Jour de courage. Il était évident qu’un passage en librairie suffirait pour que je craque sur son nouvel opus de rentrée littéraire. Ce titre, avec Quelque chose à te dire de Carole Fives (lu également), est dans la première liste du Goncourt 2022 (15 titres sélectionnés pour l’instant)… J’ai retrouvé dans ce livre l’écriture précise de Brigitte Giraud que j’aime tant. Elle revient sur le drame qui a bouleversé son existence, l’accident de moto qui a coûté la vie à son mari le 22 juin 1999. Avec les mots, et une accumulation de « et si » elle tente l’impossible, réécrire l’histoire. Cette vaine tentative d’essayer de tordre la réalité, de comprendre, de trouver des réponses à l’impensable, suscite chez le lecteur une grande émotion. On voudrait croire au pouvoir de l’écrivain en lisant ce récit. Oui, Brigitte Giraud va réussir à modifier le temps, à faire en sorte qu’un simple déménagement, et tous les concours de circonstances autour, ne parviennent pas à ce drame inéluctable. C’est une enquête sans concessions que mène l’autrice, qui en profite pour faire revivre Claude, mais également tous les détails d’une époque, les petits riens de ce 22 juin qui aurait dû se terminer autrement… Vingt ans après, alors que cette maison tant désirée, en quelque sorte coupable du drame (et que Claude a à peine connue), est en passe d’être vendue, Brigitte Giraud nous fait l’état des lieux de toutes ses questions restées sans réponse. Et elle fait battre notre coeur un peu plus vite, accrochés que nous sommes au compte à rebours qu’elle enclenche dès les premières pages.

Editions Flammarion – 24 août 2022

J’ai aimé ce livre, un peu, beaucoup…1 2 3 4 5

Sélection Goncourt 2022

 

Lectures 2022

Qui se souviendra de Phily-Jo ?, Marcus Malte… rentrée littéraire et coup de coeur !

QuiSeSouviendraDePhily-Jo_PLAT1-1-scaled

❤ Ce titre est dans la sélection finale (5 titres) du Prix des adhérents fnac 2022, dont le titre lauréat devrait être annoncé sous peu. J’ai donc eu la chance de lire celui-ci et je peux vous dire que cette lecture est véritablement vertigineuse, un brin exigeante peut-être, mais terriblement addictive. Bref, un coup de coeur ! Aux Etats-Unis, dans son pavillon de banlieue sans prétention, Phily-Jo est encore un tout jeune homme lorsqu’il invente la FreePow, un outil révolutionnaire qui utiliserait l’énergie libre. L’inventeur décède dans des circonstances étranges, après avoir exprimé ses craintes sur une organisation prête à tout pour arrêter ses recherches, et sa soeur et son beau-frère finissent par croire à l’idée d’une conspiration qui aurait décidé de censurer ce projet, une conspiration de grande ampleur, menée par les géants du capitalisme. Ils se lancent tous les deux dans une quête de vérité, qu’ils vont mener à leurs risques et périls. En effet, des ombres (la pieuvre ?) donnent l’impression de roder. Bien trop d’accidents, de phénomènes inexpliqués, jalonnent le parcours de ceux qui vont chacun à leur tour tenter de résoudre le mystère, ou de s’y intéresser même épisodiquement, quitte à s’y perdre, ou y perdre la vie. Ce récit nous emporte dans des recoins étonnants, avec un souffle surprenant, faisant de la conspiration son sujet principal. Le beau-frère de Phily-Jo, Gary Sanz, est professeur de lettres et la manipulation devient de temps en temps également littéraire, pour le plus grand bonheur du lecteur. J’ai trouvé ce roman grandiose et assez magistral. Il pose des questions sur notre temps, s’inscrit véritablement dans les préoccupations de la période que nous traversons. Il nous aide à réfléchir, à faire un pas de côté, à réorganiser notre pensée, au-delà des apparences, à douter. Et c’est aussi un implacable thriller.

Editions Zulma – 18 août 2022

J’ai aimé ce livre, un peu, beaucoup…1 2 3 4 5

Sélection Prix Fnac 2022

image002

Instagram

C’était août

Il est temps que je vous raconte mon mois d’août, via d’abord vos deux photos préférées sur mon compte Instagram @antigoneheron. Vous avez particulièrement aimé ce mois-ci ma journée amicale sur Nantes et l’avancée d’un de mes tricots en cours.

17/08 – Finalement, j’ai quand même fait ma rentrée littéraire sur Nantes aujourd’hui, entre soleil et pluie, en achetant le Despentes dans un lieu merveilleux,
la #librairiecafé #lesbiensaimees@levoyageanantes #rentreelitteraire2022  52 ❤ | 20/08 – 🧶Point tricot 🧶
J’ai repris un peu mon #suchussweater (modèle @folie0rdinaire) en laine de chez @lebruitdesaiguilles. J’aime toujours autant ce coloris, bien nommé « Après la tempête ». #tricotertouslesjours  #folieordinairedesigns 
– 54 ❤

En août, il y a eu aussi…
* une journée à Angoulême, où notamment nous avons vu les expositions de la cité de la bande dessinée : histoire de la BD et de l’animation, de Popeye à Perspepolis et Fabacaro  @cite_de_la_bande_dessinee @bdangouleme ;
* le début d’un puzzle et des tomates dans le potager ;
* du travail, mais aussi du temps passé avec mon fils et ses dessins.

Récapitulatif des lectures chroniquées en août (un clic sur les couvertures pour retrouver mes billets :

La-digue_2610 chef Le-Salon

QUELQUE-CHOSE-A-TE-DIRE_743  lallegresse  Les-sacrifies_9067

la_loterie_de_la_vie-5017564-264-432 Mon-frere-chasse-les-dinosaures_7279 supermarche 

POIROTJOUELEJEU

 

Lectures 2022

Au départ, nous étions quatre ~ P.E. Cayral… rentrée littéraire !

AUDEPARTNOUSETIONSQUATRE_CV1-large

Voici encore un des titres, lus en mai et juin, pour le prix des adhérents fnac 2022. J’ai commencé cette lecture, un peu déboussolée par la première scène, qui est très forte. Nous assistons en effet, de l’intérieur, à la naissance de triplés… Suite à cet épisode très marquant, raconté par des nourrissons, j’ai cru ne pas réussir à poursuivre, car l’effet est véritablement très particulier, assez dérangeant. Pourtant, j’ai décidé d’aller un peu plus loin. Les abandons sont toujours désagréables. De plus, je prends toujours très au sérieux mon rôle de jurée. Et j’ai bien fait, car à ma grande surprise, ce livre m’a ensuite favorablement impressionnée. La petite famille sort de l’hôpital, retourne chez elle, dans sa ferme en Bretagne, les enfants grandissent, prennent des voies différentes, continuent à nous raconter individuellement leurs vies, et c’est à la fois émouvant, tendre et passionnant. L’ordre des naissances, la présence de fantômes dans leurs existences, tout cela influe sur le chemin de ces triplés. L’un fera le choix de reprendre la ferme, tandis qu’un autre s’enrôlera dans l’armée, ou un autre dans l’industrie de la lingerie. Chaque triplé, dont le prénom commence par un G, prend tour à tour la parole, mais aussi ses parents, les amis, les femmes de leur vie. Rien n’est caché du sensible qui émerge parfois chez chacun, de la force du désir, mais aussi du désagréable et du laid. Et que faire des amours, du caractère, du destin ? Le lecteur suit cette fratrie, mais aussi tous les chaos qui font une vie. Et j’ai beaucoup aimé cette vérité là sur la violence de nos choix et la douleur de nos pertes. P. E. Cayral signe là un premier roman d’une grande force car il a choisi une voix narrative très personnelle, déstabilisante, mais qui n’est rien moins que séduisante.

Editions Anne carrière – 26 août 2022

J’ai aimé ce livre, un peu, beaucoup…1 2 3 4 5

Sélection Prix Fnac 2022

image002

 

Lectures 2022

Hercule Poirot, Poirot joue le jeu de Marek… ma BD de la semaine !!

POIROTJOUELEJEU

Je me suis prise d’affection pour cette collection aux Editions Paquet qui adapte un à un les romans d’Agatha Christie, et que j’avais découverte avec Drame en trois actes. Je me rends compte que je connais très peu les multiples romans qui existent, et encore une fois cette histoire que je présente aujourd’hui. Mais, on sait très bien, en tant que lecteur (la trame qu’utilise l’autrice étant très célèbre), qu’il y aura toujours un meurtre et en général de nombreux assassins potentiels, avant que le coupable (le moins évident des suspects) soit confondu… Poirot a été invité par Mrs Oliver à le rejoindre de toute urgence à Nasse House, dans le Devon. Dans la propriété, va se dérouler le lendemain une kermesse, mais surtout une course à l’assassin. Mrs Oliver craint qu’un meurtrier n’en profite pour intenter un véritable crime. Elle en a l’étrange intuition. Et en effet, dans le cadre de cette chasse au faux meurtre, apparaît un vrai cadavre. Il y avait foule à cette kermesse et les secrets que cachent les protagonistes semblent nombreux. Poirot a du mal à dénouer et à comprendre le sens des différentes intrigues qui s’entrecroisent dans cette superbe demeure. Les jeunes gens de l’auberge de jeunesse voisine s’entêtent, de plus, à traverser constamment la propriété privée pour rejoindre la rivière. Et enfin, la maîtresse des lieux a, elle aussi, subitement disparu… Bien entendu, Hercule Poirot va finir par comprendre les faits et gestes de chacun et par débusquer le coupable. Il ne faut pas s’attendre dans cet album à une grande originalité de scénario. Les dessins sont également assez classiques. Mais, de temps en temps, ce côté désuet a quelque chose de rassurant et de bien plaisant, isn’t it ?

planche

Editions Paquet – 17 août 2022

J’ai aimé ce livre, un peu, beaucoup…1 2 3 4 5

La collection chez les éditions Paquet

Tous les autres liens sont chez Fanny aujourd’hui 

 

Lectures 2022

Supermarché, José Falero… rentrée littéraire et coup de coeur !

supermarche

Traduit du brésilien par Hubert Tézenas

❤ Voici encore un des romans, lus en mai et juin, pour le prix des adhérents fnac 2022. Sincèrement, je n’étais pas très attirée par le titre et la couverture de ce livre qui m’orientaient plutôt vers une chronique sociale… et j’avais tort car j’ai été enchantée par cette lecture qui est tout à la fois enlevée, originale et passionnante ! Dans les favelas de Porto Alegre, deux rayonnistes d’un supermarché, Pedro et Marques, se demandent comment changer leur vie et sortir de l’impasse de la misère. Marques vient d’apprendre qu’il sera bientôt de nouveau père. Comment nourrir ce nouvel enfant ? Pedro est un grand orateur aux idées révolutionnaires, mais est-il capable de mettre en pratique, comme il le suggère à son ami, un réseau de vente d’herbe ? Il faut dire que les deux compères ont déjà mis en place dans leur supermarché une organisation bien huilée, faite de petits larcins, dans lequel tout le personnel est impliqué, et dont ils sont assez fiers… Ils vont donc se lancer dans cette aventure de deal, pour chercher à la fois un sens à leur vie, et s’en mettre plein les poches… Comme indiqué en quatrième de couverture, José Falero est né à Porto Alegre, dans une des favelas qu’il décrit, et comme ses personnages, il a travaillé dans un supermarché. Et c’est ce que le lecteur, je crois, saisit très vite, le réalisme de la vie des protagonistes de cette histoire, mélangé à la folie d’un projet qui effraierait n’importe qui d’autre. Le résultat en est un roman étonnant, lucide, drôle et échevelé que je vous recommande chaudement en cette rentrée.

Editions Métailié – 26 août 2022

J’ai aimé ce livre, un peu, beaucoup…1 2 3 4 5

Sélection Prix Fnac 2022

image002