Lectures 2019

Jour de courage, Brigitte Giraud… coup de coeur !

❤ Je suis une adepte de l’écriture de Brigitte Giraud. Il était donc évident que j’allais lire son roman de rentrée littéraire… Avec cette auteure, j’ai pourtant toujours la crainte d’être déçue, comme avec les choses que l’on aime… Allais-je retrouver ce plaisir de lecture déjà rencontré dans Avoir un corps ou Pas d’inquiétude  ? Allais-je retrouver ce style qui me laisse à penser que je suis à la maison, confortablement installée dans une écriture qui me plaît et me convient ? La réponse est oui. Mais ceux qui ont déjà lu ce titre peuvent le dire, combien la forme de ce nouveau roman de Brigitte Giraud est surprenante ! Nous sommes dans un lycée, en cours d’histoire, et Livio, 17 ans, s’apprête à faire un exposé. Il a choisi de parler de Magnus Hirschfeld, un médecin juif-allemand qui s’intéressait particulièrement aux droits des homosexuels dès le début du XXème siècle, de l’institut de sexologie qu’il a créé, et de l’autodafé nazi qui a détruit son oeuvre et ses travaux. Il fut le premier à étudier la sexualité humaine sur des bases scientifiques et dans sa globalité, et est connu pour être un des pères fondateurs des mouvements de libération homosexuelle, en luttant par exemple contre la persécution des homosexuels allemands soumis au paragraphe 175, paragraphe au nom duquel de nombreux homosexuels ont par exemple été envoyés en camp de concentration pendant la seconde guerre mondiale. Le lecteur est suspendu aux lèvres du jeune homme et à l’exposé brillant qu’il délivre sous nos yeux. Mais, le regard s’attarde aussi sur Camille, sur Madame Martel, la professeur d’histoire, sur les camarades du jeune homme, qui semblent à la fois s’ennuyer et s’intéresser au vrai message que tente d’exprimer Livio. Car Livio est en même temps en train de faire son coming out, devant celle qui pensait être encore sa petite amie il y a quelques minutes, devant sa classe et tout le lycée par extension. Quelles seront les conséquences de cet aveu ? Brigitte Giraud se contente d’énoncer les faits, n’apporte aucun jugement de valeurs, ni ne cherche à convaincre. Seul Livio émet une opinion sur ce qu’aurait pu être le monde si Magnus Hirschfeld avait pu continuer librement ses travaux, sur le temps que l’on aurait gagné (peut-être) en acceptation et en changement des mentalités sur le sujet… Livio se heurte aussi à l’indifférence polie de son éditoire et c’est une souffrance pour le lecteur de constater cet état de fait, comme si tant de connaissance et d’intelligence étaient bêtement gâchées. Merci alors à Brigitte Giraud pour son livre, d’avoir mis ce Magnus Hirschfeld en lumière et de porter par son écriture le courage de tous les Livio de la terre ! Un livre fort, émouvant, que l’on referme en frissonnant.

Flammarion – 21 août 2019

J’ai aimé ce livre, un peu, beaucoup…1 2 3 4 5

Une autre lecture chez… Joëlle

Lectures 2017

Les matchs de la rentrée littéraire 2017 avec Price Minister – Rakuten

Aujourd’hui est le grand jour où tu annonces que tu es de nouveau marraine de la rentrée littéraire pour Price Minister cette année !! Et tu en es ravie car cela te permet de vous gâter encore une fois. En effet, nous étions 5 marraines à travailler dans l’ombre pendant tout l’été pour vous concocter une sélection de rentrée : LeiloonaSylireMokaPlume de Cajou et toi. Encore une rentrée littéraire pas comme les autres vécue avec un petit sel supplémentaire, et des échanges sympathiques !

Les matchs de la rentrée littéraire (#MRL17), ce sont donc 5 marraines qui choisissent chacunes 3 romans, considérés par elles comme des pépites ou des incontournables de cette rentrée littéraire. Vous pouvez découvrir ta sélection ci-dessous (lien vers les billets en cliquant sur les couvertures) et la sélection des autres marraines sur leur blog respectif aujourd’hui. En ce qui te concerne, ce sont ces livres qui se sont imposés à toi…

                   

Ensuite, il vous reste à choisir le livre que vous souhaiteriez recevoir en échange d’un avis. Pour participer, c’est simple, il suffit d’avoir soit un blog, un compte Instagram ou Youtube. Vous avez jusqu’au 9 septembre. Toutes les informations sont ici avec le formulaire d’inscription [clic].

La sélection complète… (aussi sur la page Rentrée littéraire de Price Minister)

L’image contient peut-être : 1 personne, texte

Coups de coeur·Lectures 2017

Un loup pour l’homme, Brigitte Giraud ~ Rentrée littéraire 2017

     ❤

Je crois que tu vas à présent vers les romans de Brigitte Giraud presque les yeux fermés… tellement est ancrée en toi maintenant la certitude que son écriture va te plaire. Et c’est encore une fois le cas. Mais quelle émotion, cette fois-ci de rentrer aussi dans une histoire qui te touche personnellement… (Comprendre enfin le mutisme du père…)  Car pour cette rentrée, Brigitte Giraud nous raconte Antoine, appelé pour l’Algérie, au Printemps 1960. Antoine, dont l’épouse Lila attend un enfant, là-bas en France. Antoine, qui a choisi la formation d’infirmier pour échapper au combat et qui espère rester planqué. Mais tout cela est illusoire, même si les premiers temps ressemblent presque à des vacances, des vacances où il ferait beau tout le temps, où les plages seraient belles, et les mets délicieux. C’est la guerre. Et c’est folie que Lila vienne retrouver Antoine pour vivre près de lui et accoucher en Algérie de leur enfant, folie de croire que tout va rester ainsi, et que tout cela n’est pas dangereux. Antoine voit bien les corps abîmés déferler dans l’hôpital où il apprend à prendre soin d’eux, surtout d’Oscar, cet homme amputé qui le fascine et dont il se sent très vite très proche… Pendant ta lecture, tu songeais combien Brigitte Giraud disait doucement ce qui était pourtant si fort et si intense, et combien ses mots étaient apaisants et justes, hors de tout jugement. Et tu as aimé cela, que l’on te montre avec ce soucis de justesse et de respect les images et les couleurs, la vérité de cette Algérie dont on ne t’avait raconté que le goût des fruits et dont on t’a laissé deviner seulement parfois la terreur tapie. Tu conseilles ce roman aux enfants devenus adultes, qui n’ont jamais eu de réponses à leurs questions, et qui ont du faire avec les silences et les souvenirs muets de ces pères revenus de cette étrange guerre… Tu es heureuse que les romans prennent enfin en main ce temps tabou. C’est un pas vers la compréhension… Avant que les derniers survivants de cette époque ne disparaissent, voilà qui te semble important, surtout de cette manière subtile et bienveillante, à hauteur d’appelé. Et tu assènes à cette lecture un évident coup de coeur !!

Editons Flammarion – 24 août 2017

J’ai aimé ce livre, un peu, beaucoup…1 2 3 4 5