Coups de coeur·Lectures 2017

Frida, petit journal intime illustré ~ Vanna Vinci

❤ 

Frida Kahlo est réellement rentrée dans ta vie quand tu as visionné ce fameux film où Salma Hayek l’incarne si justement. Depuis, quand tu croises l’image un peu trop pop culture/commerciale qu’elle est devenue, tu penses à certaines scènes de ce film, au corps fracturé que Frida Kahlo avait réellement, au personnage extravagant et déterminé qu’elle était, à ce que voulait dire pour elle être une femme. Tu as reçu ce titre, dont tu parles aujourd’hui, grâce à une opération Masse critique de chez Babélio, et il s’avère que ton choix a été encore une fois heureux. Cet album, qui se présente comme un journal intime illustré, est en effet un très doux coup de coeur de lecture !! Cela ne veut pas dire que la vie de Frida Kahlo était douce, loin de là. Rien ne nous est d’ailleurs épargné de ses souffrances physiques, de ses exaltations intimes, de ses amours déçues. Non, ce qui s’est avéré doux dans cette histoire, c’est ce parti pris d’un dialogue posthume entre la mort et Frida, un dialogue qui parcourt tout le livre et permet à Vanna Vinci de raconter l’histoire de cette femme unique. Tu as retrouvé beaucoup de scènes qui t’avaient marquée dans le film, sa vie d’étudiante, sa rencontre avec Diego Rivera, l’accident qui a failli lui coûter la vie, son mariage, ses amours tumultueuses, Trotsky. En ouvrant ce livre, il faut s’attendre à ouvrir un album BD très bavard, où les bulles prennent en général les 3/4 de la page. Il faut dire qu’il y a aussi beaucoup à raconter… rien d’étonnant. Les dessins sont cependant très présents aussi, et très beaux, très fidèles à l’esprit des tableaux de Frida Kahlo. Tu as d’ailleurs beaucoup apprécié que Vanna Vinci y fasse référence sans chercher à les copier, un travail subtil extrêmement bien réussi. N’hésitez pas à rencontrer Frida Kahlo à votre tour, via cet album, vous ne serez pas déçus. Les adeptes de l’artiste n’y apprendront sans doute rien de plus sur sa vie, mais apprécieront je pense ce bel ouvrage/hommage. Et toi lectrice, tu restes toujours impressionnée par le courage de Frida Kahlo face à la douleur physique, par cette position allongée qui lui permettait quand même de peindre, et toute cette épopée du corps devenue une merveilleuse et unique oeuvre artistique.

Editions Chêne éditeur – octobre 2017

J’ai aimé ce livre, un peu, beaucoup…1 2 3 4 5

Ceci est ta BD de la semaine, tous les autres liens sont chez Stéphanie aujourd’hui [clic]