Coups de coeur·Lectures 2022

Zephyr, Alabama de Robert Mc Cammon… coup de coeur !

ZephyrAlabama_3237

❤ Ce titre est un magnifique objet livre et un magnifique récit. Je pourrais presque m’arrêter là avec le sentiment d’avoir tout dit sur ce roman. Les productions de Monsieur Toussaint Laventure sont décidément de mon goût, me ramènent à l’enfance, à mes lectures d’enfance, mais plaisent surtout à l’adulte que je suis, qui a beaucoup lu, et sait un peu plus je crois apprécier les bons textes, ceux qui emportent et ont un véritable souffle romanesque… Cory, notre narrateur, est un des jeunes habitants de Zephyr, dans l’Alabama, une petite ville où la vie se déroule simplement et sans drames (ou presque). Un matin, alors que Cory accompagnait son père dans sa tournée de lait, ils assistent au plongeon d’une voiture dans les eaux sombres du lac. Le père de Cory tente de sauver le passager, en vain. Le visage de la victime est méconnaissable et ses membres attachés. C’est sans conteste un meurtre, qui va dorénavant hanter le pauvre homme. Mais Zephyr n’est pas une ville comme les autres, un notable s’y promène tout nu, une Dame y exerce des dons de sorcière et l’on peut aussi y croiser des monstres marins à l’occasion d’une inondation.. Cory aime cette ville également dédiée à l’enfance, où on peut faire du vélo jusqu’à plus soif, collectionner des pointes de flèches, cultiver l’amitié… Et c’est tout cet univers que j’ai grandement apprécié, à la fois évocation d’une certaine Amérique profonde, mais aussi enquête, fresque et création d’un univers fantastique distillé avec talent. J’ai pensé aux animations de Hayao Miyazaki et notamment à la vieille dame du Voyage de Chihiro en ce qui concerne la Dame. Tous les moments où le mystérieux survient dans le réel sont absolument magiques. Mais regarder Cory grandir et le suivre dans ses démarches pour faire émerger la vérité, et enfin apporter un peu de paix à sa famille, est tout aussi passionnant. Tout cela fait de ce roman un récit magistral, une véritable oeuvre, qui méritait amplement le bel écrin dans lequel Monsieur Toussaint Laventure l’a précieusement posé.

 Editions Monsieur Toussaint Laventure – 17 février 2022

J’ai aimé ce livre, un peu, beaucoup…1 2 3 4 5

Lectures 2022

Moon, Cyrille Pomès… ma BD de la semaine et c’est un coup de coeur !!

moon

❤ J’avais pu écouter Cyrille Pomès nous parler de l’élaboration de cet album lors d’un zoom avec l’Ecole des loisirs en février dernier et c’était drôlement intéressant, et déjà les dessins, l’ambiance, m’avaient plu. Moon nous raconte l’histoire d’une station balnéaire de Méditerranée, hors saison. Un jour, la foudre s’abat sur l’antenne-relais du coin, internet est coupé jusqu’à nouvel ordre. Tous les adolescents sont soudain à l’arrêt et tentent de se réinventer, avec plus ou moins de succès. Cet incident vient de sauver Luna, la fille populaire sur les réseaux, d’un drame, sa copine venait malencontreusement de partager massivement une photo intime. Gabriel, dit Cosmos, lui ne voit aucun changement à sa vie, son père, qui se remet difficilement de son veuvage, lui interdit d’avoir un portable… J’ai absolument adoré cet album. L’ambiance un peu désolée des bords de mer l’hiver, que je connais bien, est très bien rendue. Il y a des doubles pages absolument magnifiques de paysages, en tons jaunes/bleus et verts que l’on a presque envie d’encadrer.  La bande d’adolescents est attachante. Bien entendu, on retrouvera les profils habituels, le bad boy, le paumé, la populaire, la bonne copine, mais je n’ai pas trouvé que le scénario rentrait pour autant dans la caricature. Le récit est truffé de détails amusants et décalés, de temps suspendus. C’est plein de grâce et de talent, c’est vraiment chouette. Merci à Rue de Sèvres de proposer de tels albums, j’en redemande !

Editions Rue de Sèvres BD – 23 mars 2022

J’ai aimé ce livre, un peu, beaucoup…1 2 3 4 5

Une autre lecture chez… Mylène

Tous les autres liens sont chez Stephie aujourd’hui 

Coups de coeur·Lectures 2022

Marie et Marya, Jilian Cantor… coup de coeur !

marie et marya

❤ J’avais lu avec plaisir, mais sans plus, le précédent roman de Jilian Cantor, La vie secrète d’Elena Faber. Et voici que je me suis laissée de nouveau tenter par son nouvel opus grâce à une opération Masse critique spéciale de chez Babélio. Et j’ai bien fait, car c’est un coup de coeur ! Nous sommes en Pologne, en 1891, Marya Sklodowska s’est fiancée au fils aîné de la famille auprès de laquelle elle est gouvernante, Kazimierz Zorawski. Mais les parents de ce dernier s’opposent à ce mariage. Ils ont d’autres ambitions pour leur fils. C’est le moment où le père de Marya lui propose de rejoindre sa soeur à Paris et de s’inscrire à la Sorbonne. Elle change alors son prénom en Marie et rencontre un peu plus tard un certain Pierre Curie. Mais Jilian Cantor décide d’imaginer aussi le destin de Marya si elle était restée en Pologne et avait finalement épousé son fiancé. Et si…Et le lecteur suit alors parallèlement le destin de Marie et Marya dans un va et vient de courts chapitres qui s’entrecroisent et se répondent. Et même si le principe donne un peu le tournis dans les premières pages, il s’avère au fil de la lecture absolument fascinant et passionnant. Jilian Cantor assume en fin de livre quelques libertés romanesques avec l’histoire. Mais peu importe. Elle réussi surtout le tour de force de nous montrer à quel point nos choix sont importants et déterminants, et à quel point ils impactent également l’entourage. J’ai adoré constater ça via ce roman et en savoir plus sur Marie Curie, dont je ne connaissais en réalité que des bribes de vie. J’ai adoré imaginer un monde où Marie Curie n’aurait pas existé, et ai été quelque part soulagée que ce ne soit pas le cas. A quoi tiennent donc nos destins !

« Imaginez, si nous nous étions connus étant plus jeunes, dit Pierre. Si nous nous étions mariés. Imaginez ce qu’aurait pu être notre vie, Marya… »

 Editions Préludes – 6 avril 2022

J’ai aimé ce livre, un peu, beaucoup…1 2 3 4 5

La fiche du livre sur Babélio

Lectures 2022

Malgré tout… coup de coeur et ma BD de la semaine !!

❤ On m’a offert cet album l’année dernière pour mon anniversaire. Il était impossible pour moi de passer à côté tant il avait été plébiscité un peu partout sur vos blogs, et tant le thème me plaisait… A-t-il été à la hauteur de mes attentes ? Oui, sans aucun doute. Malgré tout reprend l’histoire d’amour, à rebours, de Ana et Zeno. Lorsque l’on fait la rencontre d’Ana, elle est l’ancienne maire de cette ville qu’elle aime, pour laquelle elle a construit un pont qui fait sa fierté, mariée à un homme bienveillant, mère d’une jeune femme, grand-mère même. Zeno, lui, est un libraire proche de la retraite, célibataire, qui vient tout juste de terminer une thèse en physique. Tous les deux sont sur le point de s’embrasser… enfin. Mais que s’est-il donc passé avant ça ? C’est ce que cet album va nous raconter, prenant l’histoire à l’envers, jusqu’aux débuts… Bien entendu, mon coeur d’artichaut a tout de suite fondu face à cette histoire d’amour platonique, à ces coups de fil passés en soirée, ces lettres secrètes échangées, ces rencontres fortuites. 40 ans d’une vie tumultueuse et passionnée. J’ai aimé l’espièglerie des situations, et les mimiques des personnages, la poésie certaine qui régne à chaque tranche de vie. Je n’avais pas pensé que cet album serait également si drôle. On peut bien sûr se dire que Ana a passé sa vie à tromper son entourage, mais Jordi Lafebre ne prend pas ce parti pris. Il prend le parti pris de l’amour et nous fait réaliser à quel point il y a de la place dans un coeur aimant. Et puis, il y a cette construction, originale, qui loin d’être un obstacle à la compréhension, explique, donne envie de relire. Un album que je suis ravie de posséder dans ma bibliothèque à présent.

 

Editions Dargaud – septembre 2020

J’ai aimé ce livre, un peu, beaucoup…1 2 3 4 5

Une autre lecture chez… Mo

Tous les autres liens sont chez Noukette aujourd’hui 

 

Coups de coeur·Lectures 2022

Nos mains dans la nuit, Juliette Adam… coup de coeur et « rentrée de janvier » !

nosmainsdanslanuit

❤ On peut être « fille de » et avoir un talent fou. En effet, il s’agit du deuxième livre que je lis de Juliette Adam et je suis de nouveau sous le charme. J’ai même eu d’ailleurs un gros coup de coeur pour ce roman qui m’a fait passer par de multiples émotions… Le genre de lecture que l’on ponctue par des « mais qu’est-ce que c’est bien » ou des « c’est un régal », et pour laquelle on laisse le reste tomber sans hésiter, pour quelques heures privilégiées… Zoé est une jeune étudiante, venue passer l’été en famille, dans la ville côtière où elle a grandi. Elle travaille pour la énième année consécutive comme serveuse dans un salon de thé. La solitaire Zoé, ancienne enfant populaire, devenue une jeune fille pleine de doutes, est constamment traversée de pensées parasites et d’inquiétudes. Emilie, son ancienne voisine, presque sa soeur, qui était là pendant sa jeunesse a déménagé brutalement il y a quelques années, et a littéralement disparu. Le mystère autour de ce départ précipité hante depuis son esprit. Mais Zoé s’inquiète aussi beaucoup pour son frère, instable, pour sa mère, fragile psychologiquement et s’interroge sur ce père, qui semble absent même lorsqu’il est là. Heureusement, son ami Tristan l’entoure de son amitié, avec son projet de court métrage, et sa certitude pour ses talents d’actrice. Lorsqu’Emilie refait tout à coup son apparition, tout est chamboulé. Zoé va-t-elle enfin avoir des réponses ? Va-t-elle de nouveau pouvoir respirer et profiter d’une jeunesse, qui pour l’instant semble lui échapper ?… J’ai été émue par ce personnage, et par les paysages que Juliette Adam nous fait traverser. Elle s’intéresse là à une période extrêmement fragile de la vie. Etre jeune adulte, c’est parfois regarder ainsi son passé comme un objet un peu encombrant, vaciller sur un présent étroit et beaucoup douter de l’avenir, cette chose informe et incertaine. Ce roman est sans concessions mais également d’une grâce certaine. C’est poignant et troublant. Un très beau roman.

 Editions Fayard – 5 janvier 2022

J’ai aimé ce livre, un peu, beaucoup…1 2 3 4 5

Ma lecture de Tout va me manquer

Lectures 2022

Incroyable, Zabus & Hippolyte… coup de coeur et ma BD de la semaine !!

incroyable

❤ Il était impossible que je ne vous parle pas de cet album pioché en bibliothèque. C’est en effet un petit bijou de tendresse. Nous sommes en Belgique, dans les années 1980. Jean-Loup est un jeune garçon, un peu différent, qui souffre de tocs, liés sans doute à sa solitude et à l’absence de sa mère. Lorsqu’il rentre de l’école, il se lance des défis d’enfant, compte et se donne des points, pour se motiver. Sa chambre est remplie de fiches sur différents sujets qui démontrent sa grande curiosité. Pour autant, il a aussi une incroyable imagination. Lorsque le jour des exposés arrive à l’école, il fascine ainsi son auditoire en improvisant sur la manière dont sont enterrés les morts de par le monde alors qu’il a oublié son premier et véritable sujet à la maison. Devant son succès retentissant, sa maitresse lui propose de participer au concours régional des exposés. C’est un défi pour Jean-Loup qui doit surmonter ses angoisses et ne peut pas compter sur son père, un véritable courant d’air. Heureusement, son parrain est là, qui prend le relais, à sa manière, touchante et désordonnée… Je suis rentrée à petits pas dans cette histoire. D’ailleurs, dans les premières pages, Jean-Loup est dessiné tout petit, comme une miniature. Mais peu à peu, tout ce que ce petit garçon particulier a à offrir prend de l’ampleur et voilà qui est très touchant. J’ai refermé cet album le coeur battant, séduite tout autant par ses dessins que par son histoire, admirative de l’intelligence de l’ensemble.

 

Editions Dargaud – avril 2020

J’ai aimé ce livre, un peu, beaucoup…1 2 3 4 5

Une autre lecture chez… Mo

Tous les autres liens sont chez Noukette aujourd’hui