Lectures 2021

Revue Dada n°260 – Goya

J’ai encore profité d’une opération Masse critique jeunesse de chez Babélio pour me faire plaisir et recevoir de nouveau un exemplaire de cette revue Dada que j’affectionne, et dont je commence une chouette collection… Elle est destinée aux enfants mais est très riche. Elle peut donc intéresser tout le monde. J’y apprends à chaque fois une foule de renseignements. Si vous ne connaissez par cette revue mensuelle, il faut savoir qu’elle est consacrée à l’art. Chaque numéro met en avant soit un artiste, soit un courant, ou un thème artistique particulier. J’avais reçu la dernière fois un numéro consacré à l’art Aborigène et avant un numéro sur Mélies absolument passionnant. Le numéro que j’ai reçu cette fois-ci explore Goya et son oeuvre. Il faut savoir que mon fils, en première, et qui a pour spécialité les Arts plastiques l’a tout de suite embarqué, absolument enthousiaste pour cet artiste qu’il connaît pour ses tableaux sombres. C’est un univers qui lui rappelle aussi Baudelaire, étudié cette année. Pourtant, les premiers pas de l’artiste sont relativement lumineux. Il entre à la cour du roi d’Espagne très jeune, et devient assez vite un peintre officiel, spécialisé dans les portraits. Ce qui vient tout assombrir est la maladie qui s’abat sur lui en 1792 et qui le rend sourd. Cette infirmité est angoissante pour lui. Il va alors s’intéresser de plus en plus aux côtés obscurs et horribles de l’époque. Gros succès donc, à la maison, pour ce nouveau numéro de Dada que je suis sommée de rendre aussitôt mon billet rédigé à l’intéressé qui se l’est approprié ! Cette revue est véritablement intéressante et un appui aussi, finalement, pour les lycéens qui étudient les arts.

Revue Dada – janvier 2022

J’ai aimé ce livre, un peu, beaucoup…1 2 3 4 5

Un titre reçu dans le cadre d’une opération Masse critique de chez Babélio
La page du livre

MC-JJ10-home-redux