Instagram

C’était septembre

Je vous raconte donc septembre, via d’abord vos deux photos préférées sur mon compte Instagram @antigoneheron. Vous avez aimé ce qui est sans doute mon plus gros coup de coeur de cette rentrée littéraire, Feel good, et ma tête, à l’issu de la marche des Joséphines sur La roche sur yon.

    

5/09 – J’ai eu un énorme coup de cœur de rentrée pour ce titre de Thomas Gunzig que j’ai absolument dévoré… J’aime véritablement quand un auteur sait manier ainsi la satire sociale, fait pour autant avancer des personnages auxquels on ne peut s’empêcher de s’attacher, et en profite pour égratigner le monde du livre et ses travers médiatiques. Vous l’aurez compris, Feel good n’est pas vraiment un roman feel good, mais un roman qui sait s’amuser de la mise en abyme, s’amuser des codes du roman feel good, s’amuser du lecteur, s’amuser tout court. […] – 54 ❤ | 22/09 – Ma tête à l’arrivée 👡👚💕 #lajosephine – 62 ❤

En septembre, il y a eu aussi…
* assister à un concert le soir de La Joséphine ;
* le potager en pleine production
 ;
* encore quelques lectures pour la rentrée littéraire ;

* l’achat de nouvelles éponges Mamzelle Parisette #zerodéchet ;

* un logo pour le Club des lecteurs yonnais (dessin de ma fille) ;
* un tricot modèle Bergère de France terminé ;
* les 13 ans de mon blog ;
* quelques énervements et de la fatigue… mais aussi des prises de conscience et de bonnes résolutions. Il faut parfois savoir se recentrer ;).

Récapitulatif des lectures chroniquées en septembre :

Instagram

C’était l’été

Et j’en profite donc pour vous raconter mon été, via d’abord vos deux photos préférées sur mon compte Instagram @antigoneheron. Vous avez aimé cet été ma préparation de la première rencontre du Club des lecteurs yonnais et ma lecture du premier roman d’Alexandra.

     

17/08 – Certains livres (beaucoup aimés) vont bientôt vivre une seconde vie dans les mains de lecteurs réunis prochainement sur La Roche sur yon à #chacunsapart. Nous allons échanger sur nos coups de coeur de l’été et ils pourront ensuite choisir un livre « à l’aveugle ». Je m’amuse bien à les empaqueter ce matin. Ce sera un exercice inédit pour moi mais je serai entourée de bienveillance et d’amitié. Et j’espère que ce sera aussi amusant !! #clubdeslecteursyonnais #rencontre #speeddatingavecunlivre – 60 ❤ | 28/08 – Voici mon deuxième coup de coeur de cette rentrée littéraire. Un coup de coeur pas aussi évident qu’il peut le paraître. Car oui, effectivement, je connais Alexandra depuis une éternité, en tant que copine blogueuse, mais aussi organisatrice de l’atelier d’écriture auquel je participe régulièrement… Et justement, ce n’est pas si facile de se laisser entraîner par une écriture quand on connaît si bien l’auteure… […] A crier dans les ruines nous parle du déracinement, de l’appel des origines, et du pouvoir des schémas familiaux. J’ai eu beaucoup d’admiration, tout au long de ma lecture, pour la qualité de son récit, sa force, les portraits complexes des personnages qu’elle nous permet de rencontrer, et la beauté des images qu’elle nous transmet.
#rentreelitteraire2019 @davidmeulemans @alexandrakoszelyk #auxforgesdevulcain #booklover #bookstagram
 – 63 ❤

En juillet et août, il y a eu aussi…
* la réussite au Bac de ma fille, et ses 18 ans ;
* des vacances dans les
pyrénées ;
* quelques lectures pour la rentrée littéraire (mais beaucoup trop de rentrée littéraire partout ailleurs) ;

* un tour rapide en Bretagne (La Gacilly) ;
* un voyage à Nantes ;
* la préparation de notre première rencontre du Club des lecteurs yonnais ;
* le 15 août la sélection des derniers coups de coeur de la blogo littéraire ;
* et le 31 août ce fameux premier rendez-vous du club de lecture créé sur un coup de tête, et dont j’ai pu mesurer le succès (nous étions une quinzaine à discuter autour de nos lectures marquantes de l’été, et c’était vraiment très chouette) !

Récapitulatif des lectures chroniquées en juillet et août :

Instagram

C’était en juin

Et j’en profite pour vous raconter mon mois de juin, via d’abord vos deux photos préférées sur mon compte Instagram @antigoneheron. Vous avez aimé ce mois-ci mon tricot terminé et les fruits de mon jardin.

2/06 – Goa Tee de chez @weareknitters terminé ! Plus qu’à rentrer les fils. Je regrette de ne pas l’avoir fait un peu plus long mais le rendu est chouette 💙 – 51 ❤ | 18/06 – Autant j’avais aimé 2017 et 2018 que 2019 me fatigue un peu… Cela dit le soir en ce moment il y a ce petit bonheur de rien du tout et qui fait du bien d’aller chercher son dessert dans le jardin en rentrant du travail. #zerodechet #jardinpotager#vivement2020 – 49 ❤

En juin, il y a eu aussi…
* en début de mois, une belle découverte Netflix avec la série déjantée et féministe Good girls ;
* la fin
de mes lectures pour le Prix Relay des voyageurs lecteurs 2019. Le gagnant de cette année a été proclamé le 12 juin et est Olivier Norek avec Surface ;
*
 beaucoup de tricot… dont un test pour un patron, disponible à présent sur son site, le chauffe-épaules Eté de Nanoulili & Cie  ;
* le 14 juin, une rencontre avec Alexandre Feraga chez Jessica aux Herbiers (Librairie Les fringales litteraires) pour son roman Après la mer chez Flammarion. Belle rencontre, humaine et enrichissante, animée aussi par Violaine (voir deuxième photo ci-dessous) ;
* le 15 juin, le retour des derniers coups de coeur de la blogo littéraire [clic ici] ;
* une sorte de découragement devant cette rentrée littéraire que l’on dévoile excessivement et surtout bien trop tôt (vos commentaires ont été importants et intéressants, merci !) ;
* un peu en réaction, une sélection de mes 10 livres à emporter sur la plage cet été [clic ici] ;
* ma participation à un jury de concours d’écriture pour la bibliothèque municipale de Thorigny, tenue pas des bénévoles. Les gagnants ont été félicités le 29 juin, dont Simon, gagnant dans la catégorie enfant (troisième photo ci-dessous) ;
* les 14 ans de mon fils !

  

Récapitulatif des lectures chroniquées en juin :

Instagram

C’était en mai

Et j’en profite pour vous raconter mon mois de mai, via d’abord vos deux photos préférées sur mon compte Instagram @antigoneheron. Vous avez aimé mon bouquet de muguet du 1er mai ce mois-ci et ce post récapitulatif de mes essais #zerotdechet.

1/05 – Du muguet pour le #1ermai quand il n’y en a plus dans notre jardin. Un petit brin rapporté du stage d’hier sur Nantes en compagnie de collègues sympathiques (cadeau de la cantine) et le reste acheté ce matin lors de notre promenade à un petit garçon tout adorable qui en vendait sur le pas de sa porte. C’est bien aussi quand il a une histoire. Bon 1er mai à tous ! 🌱 – 52 ❤ | 31/05 – #zerodechets Un petit point sur ce qui fonctionne… ou pas pour le moment. Je profite de ce long week-end pour répondre aux attentes de certaines. Les lingettes démaquillantes ont été très faciles à adopter (en partie achetées les autres cousues par moi grâce à un kit @chouettekit). Terminé les disques en coton ! Ensuite le shampooing solide de chez @pachamamai (même si parfois il y a des jours où mes cheveux sont moins top – dans l’ensemble résultat génial). Le baume déodorant solide de chez @gaiia que j’adore (hyper efficace !). J’utilise aussi un cure oreilles en métal (Je n’ai plus acheté de coton tiges depuis un bail). J’ai plus de mal à utiliser le dentifrice @pachamamai noir, une histoire de goût dans la bouche. Me reste à tester celui à la menthe. Je suis passée aux mouchoirs en tissu pour nettoyer mes lunettes ou la petite goutte au nez (et moins de stress si ça passe en machine). Côté cuisine, l’éponge lavable de chez #mamzelleparisette s’avère très pratique. J’emporte une gourde au travail. J’essaye de privilégier le thé en vrac. Nous faisons le plus gros de nos courses dans un magasin qui regroupe des producteurs locaux (en essayant de réutiliser aux maximum les contenants). Et bien sûr j’ai toujours un tote bag dans mon sac. Tout cela n’est qu’un premier pas… l’important étant de continuer à s’améliorer. Difficile par ailleurs de convertir les ados de la maison ou bien d’échapper toujours au plastique lorsque l’on est à l’extérieur ! Mais on avance. – 72 ❤

En mai, il y a eu aussi…
* en début de mois, une obsession pour les éponges lavables – voir ci-dessus (essai au crochet d’éponges Bubble + commande chez Mamzelle Parisette) ;
* beaucoup de marche à pied ;
* une obsession pour les mouchoirs en tissu, mais heureusement j’en avais conservé quelques uns de mon enfance ;
* la suite de mes lectures pour le Prix Relay des voyageurs lecteurs 2019, une sélection très intéressante. Je vous invite d’ailleurs à voter pour votre titre préféré [ici] ;
* mes lectures en parallèle pour le Prix Cezam 2019 ;

* toujours l’ambition de lire au moins 10 livres par mois, et pour l’instant je tiens mon objectif (ils ne sont pas tous chroniqués sur le blog mais présents sur mon profil Babélio);
* le projet de tenir, à partir de la prochaine rentrée, un club de lecteurs dans ma ville (si vous êtes de Vendée, et si le projet vous intéresse, n’hésitez pas à vous faire connaître) ;
* beaucoup de tricot… dont un projet de test pour un futur patron de Nanoulili & Cie. J’ai eu aussi ma carte de membre du club tricot par In the wool for love.

Récapitulatif des lectures chroniquées en mai :

Instagram

C’était en avril

Et j’en profite pour vous raconter mon mois d’avril, via d’abord vos deux photos préférées sur mon compte Instagram @antigoneheron. Vous avez aimé des photos floues ce mois-ci ;)… le logo fabriqué par mes petites mains pour revendiquer notre droit de critiquer honnêtement les livres que nous recevons et lisons, et la photo (floue) de mes achats au Printemps du livre de Montaigu.

L’image contient peut-être : nourriture Aucune description de photo disponible.

4/04 – L’image ne passe pas très bien sur Instagram. Elle est disponible dans les colonnes de mon blog. Si vous voulez afficher une tomate bio sur votre blog… servez-vous ! Hier Facebook a bruissé d’une vague de colère devant les réactions parfois violentes de professionnels du livre devant des avis négatifs ou simplement nuancés. Il est bon de rappeler que l’avis positif et hautement enthousiaste n’est pas un dû. J’ai même été obligée de ressortir mon manifeste d’une blogueuse lectrice furibonde de 2010. Restons vigilants. N’oublions pas ce qui fait l’essence de la blogosphère littéraire depuis ses débuts c’est son indépendance, malgré les SP reçus, les invitations, etc… Sinon à quoi bon, si nous nous mettons à ressembler à tout le monde ? Qui suivra encore nos avis dans deux ans ? Personne. #blogosphere #manifeste#restonsvigilants#latomateestcertifieebio – 71 ❤ | 6/04 – Mes achats. #printempsdulivre2019 de #Montaigu. J’ai été moins sage qu’à Paris. #blogosphere #bookstagram #booklover
Merci Gwen pour le voyage ! Quel plaisir d’avoir croisé @sophie_adriansen @catherine.bardon @violaine124 @mumu_bocage @les_lectures_de_sevanna_ @mesechappeeslivresques @nanoulilietcompagnie @sandrine_mes_promenades  @carole_escapades et j’en oublie. Plein de chouettes conversations, beaucoup de monde, de la pluie, des rencontres… 💙📚☔- 61 ❤

C’était effectivement une très belle journée que ce samedi à Montaigu où j’ai déjeuné avec le groupe des Cholecteurs de Violaine, vu pas mal de monde (blogueurs, auteurs, connaissances, collègues, etc…). J’ai craqué plus que je ne l’aurais voulu, et pour des grands formats, alors que je voulais me contenter de poches. Je n’ai pas non plus pu voir tous les auteurs prévus. Il pleuvait à l’extérieur, les visiteurs étaient nombreux. Pour autant, encore une belle et folle journée ! Le genre de moments qui restent longtemps en mémoire.

L’image contient peut-être : 1 personne, sourit, assisL’image contient peut-être : 4 personnes, personnes souriantes

Anne-Laure Bondoux                                                                         Amélie Antoine

L’image contient peut-être : 1 personne, sourit, assis et intérieurL’image contient peut-être : 4 personnes, personnes souriantes

Sigolène Vinson                                                                                    Sophie de Mulenheim

L’image contient peut-être : 2 personnes, dont Stéphanie Pelerin, bandes et intérieurL’image contient peut-être : 2 personnes

Stéphanie Pelerin

En avril, il y a eu aussi…
* mes premières lectures pour le Prix Relay des voyageurs lecteurs 2019, une sélection très intéressante. Je vous invite d’ailleurs à voter pour votre titre préféré [ici] ;
* mes lectures en parallèle pour le Prix Cezam 2019 ;

* toujours l’ambition de lire au moins 10 livres par mois, et pour l’instant je tiens mon objectif (ils ne sont pas tous chroniqués sur le blog mais présents sur mon profil Babélio);
* le 15 avril le rendez des derniers coups de coeur de la blogo [la sélection ici];
* du tricot, une journée entre filles sur Nantes, le printemps.

Récapitulatif des lectures chroniquées en avril :

  • Rade amère, Ronan Gouézec (Prix Cezam 2019)
  • Une femme en contre jour, Gaëlle Josse (sélection du Prix relay des Voyageurs lecteurs 2019)
  • Roissy, Tiffany Tavernier (Prix Cezam 2019)
  • Le Prix, Cyril Gely (sélection du Prix relay des Voyageurs lecteurs 2019)
  • Saccage, Frederik Peeters (BD) ❤
  • Le Quartier, Joachim Zander
  • La logeuse, Fédor Dostoïevski (objectif pal)
  • Orange amère, Ann Patchett (sélection du Prix relay des Voyageurs lecteurs 2019)
Instagram

C’était en mars

Et j’en profite pour vous raconter mon mois de mars, via d’abord vos deux photos préférées sur mon compte Instagram @antigoneheron. Vous avez aimé le dessin de ma fille et cette photo de mon départ en train vers le salon du livre de Paris (nouveau sac et superbe lecture en star du jour).

11/03 – Ma fille profite d’être un peu à la maison pour dessiner. Elle se remet doucement d’une extraction de ses #dentsdesagesse #dessin Le bleu a été mis en premier puis le détail avec un crayon blanc. J’adore 💙🍃 – 60 ❤ | 16/03 – C’est parti. En route pour le #salondulivreparis2019 avec une lecture pour l’#objectifpal ! #annaenquist #editionsbabel #poche- 52 ❤

C’était réellement une belle idée que cette petite folie d’aller sur Paris, sur le temps d’une journée, avec monsieur, pour le salon du livre, ce 16 mars. Nous avons craqué sur les magnifiques livres de chez Bragelonne pour les enfants, acheté des poches des éditions Points pour gagner un mug, admiré le stand des éditions Lumen qui fêtaient leur cinq ans, photographié au loin un chapeau caractéristique et Adeline Dieudonné (dont j’ai beaucoup aimé le roman), rencontré des blogueuses (et que c’était chouette), assisté à une présentation privilégiée de trois romans de chez Les Escales, acheté le dernier roman d’Arianne Bois (dont j’avais aimé le Dakota song) et pris un café avec un autre groupe de blogueurs (et que c’était chouette encore) !

En mars, il y a eu aussi…
* l’envie de se mettre au punch needle ;
* l’invitation de Claire Bauchart à parler de mon livre de chevet [clic ici] ;
* toujours l’ambition de lire au moins 10 livres par mois, et pour l’instant je tiens mon objectif ;
* des BD, du soleil, et la préparation d’une journée au Printemps du livre de Montaigu demain.

Récapitulatif des lectures chroniquées en mars :