Un dimanche avec ?

Un dimanche avec… Les animaux fantastiques #2 Les crimes de Grindelwald, JK Rowling

Et si vous alliez au cinéma ? Le film est sorti le 14 novembre sur les écrans, et nous étions en famille au rendez-vous. Il est encore largement projeté un peu partout dans les salles. J’ai reçu dans ma boîte aux lettres le livre ci-dessus, qui est la retranscription du texte du film, le lendemain de sa parution. Le secret était bien gardé depuis le printemps. Et il est peu de dire que ma grande fille attendait avec impatience ce deuxième volet, grande fan qu’elle est du monde d’Harry Potter, et par extension de ce nouveau monde créé par JK Rowling. Enfin, pas vraiment un nouveau monde, puisque nous sommes toujours dans le même univers. En effet, le jeune Norbert Dragonneau, spécialiste des animaux fantastiques, est un ancien élève de Poudlard, et nous rencontrons une version du professeur Albus Dumbeldore beaucoup plus jeune que dans mes souvenirs (incarné dans le film par Jude Law). Nous sommes plusieurs années avant la naissance du futur Harry Potter, en 1927. Quoi de neuf dans ce deuxième volet ? Les personnages du premier sont toujours là, mais accompagnés de nouveaux animaux et de nouveaux personnages. L’intrigue se passe principalement dans Paris. Gellert Grindelwald a réussi à s’évader et souhaite faire régner la magie sur le monde non-magique. Albus Dumbledore semble être le seul en mesure de l’arrêter, mais il dépêche Norbert Dragonneau et le somme de retrouver pour lui le jeune Croyance Bellebosse, qui concentre autour de sa personnalité hors norme toutes les attentions. Grande fille a beaucoup aimé les nouvelles intrigues qui se nouent. De plus, les allusions à ce que nous connaissions de l’univers d’Harry Potter se font plus nombreuses. J’ai préféré je crois moi aussi cette suite qui installe plusieurs embryons d’histoires à venir, fourmille de petits détails et de fausses pistes, de spectacle, et qui nous laisse à la fin sur un terrible questionnement…

Editions Gallimard Jeunesse – 15 novembre 2018

Un livre indispensable dans la collection d’un ou d’une fan d’Harry Potter ! La preuve…