Lectures 2021

Alicia, Eileen Hofer & Mayalen Goust… ma BD de la semaine !!

alicia

Vous qui avez aimé les illustrations de Vies volées, vous allez retrouver ici, dans ce très bel album de chez Rue de Sèvres BD le trait très identifiable de Mayalen Goust… Nous sommes à La Havane, et Eileen Hofer, l’autrice, a choisi de nous présenter le destin de la très grande ballerine Alicia Alonso, sous un regard de 1959, mais également sous un autre regard, en 2011, celui d’Amanda, jeune ballerine en devenir. A travers ces deux portraits, l’album nous donne une vision impressionnante de l’ascension fulgurante de Alicia Alonso, danseuse étoile, que sa cécité progressive, n’a pas empêchée d’accéder au titre de « Prima ballerina assoluta ».  On voit également  comment, dans une période post-révolution de Cuba, le ballet national a été utilisé comme un outil de propagande. J’ai particulièrement aimé l’ambiance de 2011, suivre la petite famille de la jeune Amanda, se rendre compte des sacrifices que la danse nécessite dans leur contexte politique et économique. Manuela, mère célibataire, danseuse de music hall, est un personnage également très touchant. Amanda et Alicia seront amenées à se rencontrer, Alicia devenue une vieille femme, une icône, se comportant de manière un peu excentrique, et Amanda, son double contemporain… conduite implicitement à poursuivre l’histoire par son talent. La couverture peut donner une impression girly, sur laquelle il ne faut vraiment pas s’arrêter. Car Eileen Hofer et Mayalen Goust nous proposent dans cette BD une véritable plongée dans La Havane, à deux époques différentes, l’une expliquant l’autre. On apprend beaucoup. Personnellement, j’ignorais tout d’Alicia Alonso. Et j’ai refermé cet album, un peu rêveuse…

aliciaab   aliciaa

Editions Rue de Sèvres – avril 2021

J’ai aimé ce livre, un peu, beaucoup…1 2 3 4 5

Tous les autres liens sont chez Noukette aujourd’hui

Une autre lecture chez… Soukee de Bouquinbourg

Lectures 2018

Les Danois, Clarke ~ Vies volées, de Matz & Coust

       

 

 

 

 

❤

 


Aujourd’hui, exceptionnellement, tu as eu envie de présenter deux albums en parallèle…
 Ils s’avèrent en effet qu’ils ont trois points communs : ceux d’être à la fois un coup de coeur pour toi, dans la sélection du comité BD de ta bibliothèque et d’avoir pour thème principal la filiation et les recherches génétiques.
Dans Les Danois, nous nous retrouvons à Copenhaque, où un scandale éclate. Effectivement, et de manière inexpliquée, des enfants blonds naissent depuis peu dans des familles d’immigrés. On atteint bientôt près de 830 naissances d’enfants blonds aux yeux bleus dans les différentes communautés. Les recherches ADN confirment très vite les paternités mais les populations sont en émoi. La recherche d’un vaccin semble primordiale pour enrayer cet étrange virus. Pour cela, il faut trouver le patient zéro. Martin a fait par hasard des analyses suite à la première naissance, et les deux premières mères, séparées de leurs époux, Sorraya et Kirsten, font connaissance et emménagent ensemble. Ces trois personnages ne se doutent pas de l’effervescence qui va régner très vite autour de leur existence, et surtout de leur disparition. Et toi lectrice, tu as aimé lire cette BD au rythme haletant, digne des meilleurs séries, et au message étonnant mais positif.
Dans Vies volées, nous sommes cette fois à Buenos Aires sur La Place de mai, où des grands-mères recherchent les 500 bébés volés pendant la dictature militaire de 1976 à 1983. Mario, la vingtaine, s’interroge depuis longtemps sur sa filiation. Santiago, son meilleur ami, l’accompagne effectuer des tests ADN et séduit par l’infirmière décide lui aussi de s’y soumettre. Les résultats sont étonnants et vont bouleverser la vie des deux amis. Le choc de la révélation a des conséquences multiples, et entraîne surtout un autre désir, impérieux, celui de connaître sa véritable famille. Et toi lectrice, tu as été très émue par ce récit d’une grande justesse et d’une grande force narrative, qui met un projecteur puissant sur ces faits qui ont complètement brisé de nombreuses familles en Argentine.
Des albums à découvrir, si ce n’est déjà fait !

Les Danois – Editions Le Lombard – janvier 2018

Vies volées – Editions Rue de Sèvres – janvier 2018

Tu as aimé ces livres, un peu, beaucoup…1 2 3 4 5

Des lectures effectuées dans le cadre de la BD de la semaine. Tous les liens sont chez Mo’ aujourd’hui !