Lectures 2022

Qui se souviendra de Phily-Jo ?, Marcus Malte… rentrée littéraire et coup de coeur !

QuiSeSouviendraDePhily-Jo_PLAT1-1-scaled

❤ Ce titre est dans la sélection finale (5 titres) du Prix des adhérents fnac 2022, dont le titre lauréat devrait être annoncé sous peu. J’ai donc eu la chance de lire celui-ci et je peux vous dire que cette lecture est véritablement vertigineuse, un brin exigeante peut-être, mais terriblement addictive. Bref, un coup de coeur ! Aux Etats-Unis, dans son pavillon de banlieue sans prétention, Phily-Jo est encore un tout jeune homme lorsqu’il invente la FreePow, un outil révolutionnaire qui utiliserait l’énergie libre. L’inventeur décède dans des circonstances étranges, après avoir exprimé ses craintes sur une organisation prête à tout pour arrêter ses recherches, et sa soeur et son beau-frère finissent par croire à l’idée d’une conspiration qui aurait décidé de censurer ce projet, une conspiration de grande ampleur, menée par les géants du capitalisme. Ils se lancent tous les deux dans une quête de vérité, qu’ils vont mener à leurs risques et périls. En effet, des ombres (la pieuvre ?) donnent l’impression de roder. Bien trop d’accidents, de phénomènes inexpliqués, jalonnent le parcours de ceux qui vont chacun à leur tour tenter de résoudre le mystère, ou de s’y intéresser même épisodiquement, quitte à s’y perdre, ou y perdre la vie. Ce récit nous emporte dans des recoins étonnants, avec un souffle surprenant, faisant de la conspiration son sujet principal. Le beau-frère de Phily-Jo, Gary Sanz, est professeur de lettres et la manipulation devient de temps en temps également littéraire, pour le plus grand bonheur du lecteur. J’ai trouvé ce roman grandiose et assez magistral. Il pose des questions sur notre temps, s’inscrit véritablement dans les préoccupations de la période que nous traversons. Il nous aide à réfléchir, à faire un pas de côté, à réorganiser notre pensée, au-delà des apparences, à douter. Et c’est aussi un implacable thriller.

Editions Zulma – 18 août 2022

J’ai aimé ce livre, un peu, beaucoup…1 2 3 4 5

Sélection Prix Fnac 2022

image002

Publicité
Lectures 2022

Au départ, nous étions quatre ~ P.E. Cayral… rentrée littéraire !

AUDEPARTNOUSETIONSQUATRE_CV1-large

Voici encore un des titres, lus en mai et juin, pour le prix des adhérents fnac 2022. J’ai commencé cette lecture, un peu déboussolée par la première scène, qui est très forte. Nous assistons en effet, de l’intérieur, à la naissance de triplés… Suite à cet épisode très marquant, raconté par des nourrissons, j’ai cru ne pas réussir à poursuivre, car l’effet est véritablement très particulier, assez dérangeant. Pourtant, j’ai décidé d’aller un peu plus loin. Les abandons sont toujours désagréables. De plus, je prends toujours très au sérieux mon rôle de jurée. Et j’ai bien fait, car à ma grande surprise, ce livre m’a ensuite favorablement impressionnée. La petite famille sort de l’hôpital, retourne chez elle, dans sa ferme en Bretagne, les enfants grandissent, prennent des voies différentes, continuent à nous raconter individuellement leurs vies, et c’est à la fois émouvant, tendre et passionnant. L’ordre des naissances, la présence de fantômes dans leurs existences, tout cela influe sur le chemin de ces triplés. L’un fera le choix de reprendre la ferme, tandis qu’un autre s’enrôlera dans l’armée, ou un autre dans l’industrie de la lingerie. Chaque triplé, dont le prénom commence par un G, prend tour à tour la parole, mais aussi ses parents, les amis, les femmes de leur vie. Rien n’est caché du sensible qui émerge parfois chez chacun, de la force du désir, mais aussi du désagréable et du laid. Et que faire des amours, du caractère, du destin ? Le lecteur suit cette fratrie, mais aussi tous les chaos qui font une vie. Et j’ai beaucoup aimé cette vérité là sur la violence de nos choix et la douleur de nos pertes. P. E. Cayral signe là un premier roman d’une grande force car il a choisi une voix narrative très personnelle, déstabilisante, mais qui n’est rien moins que séduisante.

Editions Anne carrière – 26 août 2022

J’ai aimé ce livre, un peu, beaucoup…1 2 3 4 5

Sélection Prix Fnac 2022

image002

 

Lectures 2022

Supermarché, José Falero… rentrée littéraire et coup de coeur !

supermarche

Traduit du brésilien par Hubert Tézenas

❤ Voici encore un des romans, lus en mai et juin, pour le prix des adhérents fnac 2022. Sincèrement, je n’étais pas très attirée par le titre et la couverture de ce livre qui m’orientaient plutôt vers une chronique sociale… et j’avais tort car j’ai été enchantée par cette lecture qui est tout à la fois enlevée, originale et passionnante ! Dans les favelas de Porto Alegre, deux rayonnistes d’un supermarché, Pedro et Marques, se demandent comment changer leur vie et sortir de l’impasse de la misère. Marques vient d’apprendre qu’il sera bientôt de nouveau père. Comment nourrir ce nouvel enfant ? Pedro est un grand orateur aux idées révolutionnaires, mais est-il capable de mettre en pratique, comme il le suggère à son ami, un réseau de vente d’herbe ? Il faut dire que les deux compères ont déjà mis en place dans leur supermarché une organisation bien huilée, faite de petits larcins, dans lequel tout le personnel est impliqué, et dont ils sont assez fiers… Ils vont donc se lancer dans cette aventure de deal, pour chercher à la fois un sens à leur vie, et s’en mettre plein les poches… Comme indiqué en quatrième de couverture, José Falero est né à Porto Alegre, dans une des favelas qu’il décrit, et comme ses personnages, il a travaillé dans un supermarché. Et c’est ce que le lecteur, je crois, saisit très vite, le réalisme de la vie des protagonistes de cette histoire, mélangé à la folie d’un projet qui effraierait n’importe qui d’autre. Le résultat en est un roman étonnant, lucide, drôle et échevelé que je vous recommande chaudement en cette rentrée.

Editions Métailié – 26 août 2022

J’ai aimé ce livre, un peu, beaucoup…1 2 3 4 5

Sélection Prix Fnac 2022

image002

Lectures 2022

Mon frère chasse les dinosaures, Giacomo Mazzariol… rentrée littéraire !

Mon-frere-chasse-les-dinosaures_7279

Traduit de l’italien par Maryvonne Bompol et Emanuele Cremona

Voici un des titres, lus en mai et juin, pour le prix des adhérents fnac 2022. Ce qui aurait pu m’attirer dans ce titre, hors sélection, est la couverture que je trouve réussie et le nom de la maison d’édition, gage de qualité. Ce livre est le récit-témoignage d’un jeune italien de 19 ans, qui voit arriver, alors qu’il a cinq ans, dans sa famille, un frère différent… Giacomo découvre en effet, petit à petit, à quel point son frère est spécial, et loin d’être le super héros dont on lui avait vendu la présence. Il rencontre des mots tels que syndrome de down ou trisomie. Il remarque tout ce que Giovanni est incapable de faire : du vélo, lire et écrire correctement, de la gymnastique, la bagarre. Et il a un peu honte, alors il se tait.  Personne ou presque, dans son entourage, ne peut imaginer qu’il a un petit frère. Ses soeurs vont donner à Giacomo la clé pour accepter la présence de Giovanni et l’apprécier à sa juste valeur. Il faut à la fois un peu de lâcher prise et beaucoup de dérision. Et puis, Giovanni est un soleil que beaucoup sont capables d’apprécier, alors pourquoi pas lui ? J’ai beaucoup aimé le ton de ce récit, très agréable, plein d’humour, et qui ressemble aux romans pour adolescents et jeunes adultes que je lis de temps en temps. Traiter de la fratrie, confrontée à la différence, semble être finalement dans l’air du temps, et ce n’est pas pour me déplaire, bien sûr, surtout que cette famille là est véritablement attachante. Ce roman a eu un grand succès en Italie, une adaptation cinématographique est sortie là-bas, une série Netflix se prépare pour la rentrée. Un roman plein de fraîcheur qui détonnera sans doute parmi les autres sorties en cette rentrée littéraire.

Editions Slatkine & Cie – 25 août 2022

J’ai aimé ce livre, un peu, beaucoup…1 2 3 4 5

Sélection Prix Fnac 2022

image002

Lectures 2022

La loterie de la vie, Mo Walsh… coup de coeur et rentrée littéraire !

la_loterie_de_la_vie-5017564-264-432

Traduit de l’anglais (Etats-Unis) par Marie Tillol

❤ Voici un des romans, lus en mai et juin, pour le prix des adhérents fnac 2022. Il ne fait pas partie de ceux qui m’attiraient le plus, tellement j’avais été traumatisée par La loterie de Myles Hyman. Cependant, je dois avouer qu’en refermant ces pages, j’ai su que c’était un coup de coeur. Nous sommes dans une petite ville tranquille de Louisiane où, dans la superette du coin, quelqu’un a eu l’idée saugrenue d’installer une machine prédisant l’avenir, ou plutôt ce qui aurait dû être l’avenir, en récoltant l’ADN des clients. Tout le monde veut alors savoir ce pour quoi il était prédestiné à sa naissance. Des petits papiers bleus, avec le résultat inscrit dessus, envahissent la ville. Des voisins, des connaissances, des amis, des collègues de travail, changent brutalement de comportement. Les habitants de Deerfield se préparent dans ce contexte étrange à fêter la bicentenaire, alors que par ailleurs le fils du maire vient de mourir, Jacob est perdu, Trina fait n’importe quoi, Pete surveille, Cherilyn perd des sensations dans ses mains et Douglas s’entête à vouloir jouer du trombone… Ce roman s’avère à la lecture foisonnant, scrutant les liens entre ces différents personnages, leurs émois internes. L’intrigue donne l’impression que tout peut basculer à chaque instant, et c’est un peu le cas au final, mais pas vraiment de la manière dont on peut s’y attendre. J’ai adoré rencontrer tous les protagonistes de cette histoire, ces gens ordinaires, sensibles, attachants, imparfaits, qui tentent de repérer le chemin étroit entre destin et réalité. Ils apparaissent finalement comme des héros du quotidien, réussissant la gageure de se rester fidèle malgré le miroitement facile de prédictions à deux dollars.

Editions Michel Lafon – 25 août 2022

J’ai aimé ce livre, un peu, beaucoup…1 2 3 4 5

Sélection Prix Fnac 2022

image002

Lectures 2022

Le salon, Oscar Lalo… rentrée littéraire !

Allez c’est parti, je démarre la rentrée littéraire avec ce titre ! Voici un des romans, lus en mai et juin, pour le prix des adhérents fnac 2022. Ou comment se retrouver à lire un livre qui raconte en fait l’histoire d’un type, qui lit un livre… Bien entendu, le propos de ce roman est bien plus complexe, plus intelligent, mais aussi beaucoup plus loufoque que cela. Alors que notre narrateur est en chemin pour se faire couper les cheveux, le voici arrêté net devant l’étal d’un libraire. Dans le bac à 1 € le nargue La tentation de Saint Antoine de Gustave Flaubert. Décontenancé, agacé et étonné, notre narrateur décide de sauver l’ouvrage de son sort misérable et de l’acheter. En retard pour son rendez-vous, viré par le coiffeur, il rentre chez un coiffeur visagiste hors de prix. Au final, il n’aura d’autre choix pour payer sa dette que de créer dans ce salon un salon littéraire. Le titre dont il va parler en premier ? La tentation de Saint Antoine, bien sûr. Mais, pour s’en sortir, il va lui falloir retourner voir Florimond le libraire, moins bougon qu’il n’en a l’air, et il l’espère plus connaisseur que lui. Comment notre anti-héros, sans le sou, et vivant encore chez son père à trente neuf ans bien trempés, va-t-il en effet pouvoir tirer son épingle du jeu ? Lui qui regarde des séries en boucle, lit si peu, et travaille encore moins. De fil en aiguille, et via cette fable, qui aurait pu être grotesque, et se révèle en réalité d’une tendre poésie, Oscar Lalo nous raconte comment un livre peut changer une vie. C’est drôle, réconfortant et très littéraire. Cela donne envie d’ouvrir une librairie, de lire Flaubert, mais pas que, et surtout surtout d’avoir encore plus de livres chez soi, et de transmettre.

Editions Plon – 18 août 2022

J’ai aimé ce livre, un peu, beaucoup…1 2 3 4 5

Sélection Prix Fnac 2022

image002