Divers et blabla

Ton Printemps du Livre de Montaigu 2018

IMG_20180414_192935_155

Tu n’avais pas l’intention de raconter ta journée de samedi au Printemps du Livre de Montaigu... Après bientôt quoi… 12 ans de blog, tu deviens presque un peu paresseuse du billet récap’. Et puis non, l’envie a été la plus forte de vous raconter les délicieuses rencontres de ta journée et son rythme fou fou fou !! Il a bien changé (nostalgie quand tu nous tiens) ce petit salon où même ton père autrefois tenait son stand de philatélie avec ses comparses, et où les auteurs étaient peu nombreux et attendaient souvent un peu le chaland. Tu y étais venue une fois en compagnie d’Anne (l’Insatiable), et la tente trônait plutôt à l’époque près des vieux remparts et de l’hôtel de ville. Aujourd’hui, c’est un des rendez-vous les plus attendus de l’Ouest. Et ton ex-collège fait son fier derrière les vitres pimpantes du Théâtre de Thalie. Qui peut deviner qu’à dix ans tu as appris à nager, frigorifiée, dans la piscine non couverte qui se tenait à sa place ? Qui peut deviner tes étés et les glaces pop à la framboise englouties là, la serviette encore mouillée autour de tes épaules, et ta bicyclette bleue prête à être enfourchée posée contre les buissons ? Mais tu t’égares… quoique. En réalité, on n’échappe à rien quand on revient au pays de son enfance. C’était amusant aussi, ce déjeuner au Galetas, (ce fameux restaurant plein à craquer des samedis soirs de ton adolescence, car à deux pas du cinéma tout neuf) en compagnie cette fois-ci de Violaine et de son groupe des Cholecteurs (Laure Manel en guest star). Un repas très rapide, mais où tu as eu le temps de faire connaissance et de prendre des rendez-vous. Merci à Violaine pour son invitation et sa passion pour les livres et les rencontres !! Ensuite, tu as retrouvé tes copines de salon avec lesquelles tu commences à prendre depuis trois ans de chouettes habitudes, Sandrine (actuellement en promenade) et Carole (elle en escapade), tout en passant par la rue où tu as raté ton permis la seconde fois (sur quatre tentatives) et devant ton ancien Lycée (la cour toujours identique, avec ses grandes grilles infranchissables).  Tu as laissé malgré tout Sandrine et Carole quelques minutes, embourbées dans une immense file de dédicace pour au moins un quart d’heure, pour aller embrasser rapidement Sonia David, l’auteure de David Bowie n’est pas mort, que tu voulais absolument voir. Un de tes trois choix Price Minister de la rentrée 2017. Quelle joie de savoir qu’Antigone a aidé, un peu, son livre à trouver ses lecteurs. Merci à elle pour son enthousiasme et sa gentillesse !! Ensuite, tu t’es jetée (presque) sur Clarisse Sabard en souvenir du déjeuner de l’an passé, pimpante comme toujours et si délicieuse, qui t’a dédicacé un livre que tu comptes offrir bientôt… Merci merci. Tu as eu le temps également de dire un grand bonjour à Sophie Adriansen, dont tu aimes tous les livres. Tu es repartie avec son dernier titre destiné à la jeunesse, Lise et les hirondelles. (Bravo Sophie !! Je suis fière de te connaître et de te retrouver sur ce salon.) Il était temps de retourner auprès de Sandrine et Carole, quand tu as croisé la route de Mumu dans le bocage. La discussion a été animée, enthousiaste, et pleine de projets. Tu lui as parlé de Sonia David et bref, un livre a été dédicacé un peu plus tard (photo à l’appui dans l’après-midi)… 😉 Ensuite, tu n’as plus quitté tes deux acolytes et tu as perdu le contrôle de ta carte bleue… avec Jo Witek et Diane Peylin. Le temps de dire à Amélie Antoine (Les secrets), entre temps, tout le bien que tu as pensé de son dernier livre. Et à Sophie de Mullenheim, combien ta fille avait aimé le Gipsy Book 1, acheté l’an passé sur un coup de bluff. Elle l’a tellement aimé qu’elle n’a pas attendu le salon pour acheter le deuxième d’ailleurs. Tu as appris qu’un troisième tome verrai le jour cette année !! Chic chic. Petite entrevue rapide près du stand St Exupéry avec Mes échappées livresques, qui était là aussi. Tellement ravie d’avoir pu échanger si facilement malgré la difficulté de se retrouver sans se connaître (je suis la fille avec un T Shirt couleur bordeau à fleurs ?) !! Bien envie d’avoir l’occasion de se revoir. Difficile ici de reproduire la foule, la chaleur, les envies qui sautent de toutes les piles de livres, de décrire Sandrine aux prises avec une dédicace BD en train de sécher… et notre fou rire quand Olivier Norek fait soudain le show avec Bernard Werber, pile devant elle. Tu avais fait dédicacer juste avant Entre deux mondes. Tu avais papoté un peu avec Olivier Norek (charismatique), parlé de ton blog… et visiblement il voyait qui tu étais, les petits bottes rouges (pour de vrai ?). Malheureusement, tu n’as pas eu le temps de creuser la question… Bref, cette journée a été encore une fois très riche, une journée où tu as aussi beaucoup parlé de la nouvelle librairie qui vient d’ouvrir aux Herbiers (85), Les Fringales littéraires (hâte d’y aller), et où on t’a beaucoup parlé aussi de ce « Tu » étrange que tu utilises (il vient de là). Bien évidemment, la prochaine fois, tu te promets encore de revenir sur deux jours, ce serait mieux (sauf pour ton budget livres, bien entendu, et ta PAL) !!

Aucun texte alternatif disponible.   L’image contient peut-être : 3 personnes   L’image contient peut-être : 3 personnes, personnes debout et intérieur

L’image contient peut-être : 2 personnes, personnes assises   L’image contient peut-être : 1 personne, assis   L’image contient peut-être : une personne ou plus, personnes assises, table et intérieur

                                                                 L’image contient peut-être : 3 personnes, personnes souriantes, lunettes

Publicités
Coups de coeur·Lectures 2017

Tes étoiles de 2017 ~ ce qui t’a fait vibrer cette année

Même si 2017 n’est pas encore terminée (ouf et heureusement loin de là, rien n’est prêt), tu as eu envie hier de fouiller dans tes archives pour dénicher ce que tu as le plus aimé lire en romans, albums BD et jeunesse cette année !! (Tu préviens, il est possible que dans d’autres billets à venir tu regardes encore dans le rétroviseur). Pour corser le tout, tu as décidé de sélectionner seulement trois livres, dans chaque catégorie. C’est donc un peu ton petit prix lectures à toi toute seule que tu décernes à quelques titres aujourd’hui… Vous trouverez donc ci-dessous ce qui t’a particulièrement fait vibrer et battre ton coeur en 2017. De quoi trouver quelques idées supplémentaires à déposer sous le sapin pour Noël.

Pour accéder aux billets, il suffit de cliquer sur les couvertures !! ❤

Catégorie Romans

                      

Catégorie Albums BD

               

Catégorie Romans Jeunesse

                             

Tes autres coups de coeur sont là [clic] et là [clic]

N’hésitez pas non plus à aller lire les meilleurs billets sur notre sélection #MRL17 par ici [clic]

Et bientôt les résultats du vrai Grand Prix des Blogueurs Littéraires !!!

Et vous, vous retiendrez quoi de 2017 ?

Lectures 2017

Les matchs de la rentrée littéraire 2017 avec Price Minister – Rakuten

Aujourd’hui est le grand jour où tu annonces que tu es de nouveau marraine de la rentrée littéraire pour Price Minister cette année !! Et tu en es ravie car cela te permet de vous gâter encore une fois. En effet, nous étions 5 marraines à travailler dans l’ombre pendant tout l’été pour vous concocter une sélection de rentrée : LeiloonaSylireMokaPlume de Cajou et toi. Encore une rentrée littéraire pas comme les autres vécue avec un petit sel supplémentaire, et des échanges sympathiques !

Les matchs de la rentrée littéraire (#MRL17), ce sont donc 5 marraines qui choisissent chacunes 3 romans, considérés par elles comme des pépites ou des incontournables de cette rentrée littéraire. Vous pouvez découvrir ta sélection ci-dessous (lien vers les billets en cliquant sur les couvertures) et la sélection des autres marraines sur leur blog respectif aujourd’hui. En ce qui te concerne, ce sont ces livres qui se sont imposés à toi…

                   

Ensuite, il vous reste à choisir le livre que vous souhaiteriez recevoir en échange d’un avis. Pour participer, c’est simple, il suffit d’avoir soit un blog, un compte Instagram ou Youtube. Vous avez jusqu’au 9 septembre. Toutes les informations sont ici avec le formulaire d’inscription [clic].

La sélection complète… (aussi sur la page Rentrée littéraire de Price Minister)

L’image contient peut-être : 1 personne, texte

Coups de coeur·Lectures 2017

David Bowie n’est pas mort, Sonia David ~ Rentrée littéraire 2017

davidbowie  

Voilà comment on entre parfois dans un livre… grâce à la nostalgie réveillée par une vieille 4L sur une couverture, par le nom de David Bowie évoqué dans un titre, et on découvre soudain un joli bijou littéraire qui se transforme très vite en un évident coup de coeur ! Hélène, la narratrice, a la cinquantaine et à un an d’intervalle va perdre sa mère, son père et David Bowie, pas nécessairement dans cet ordre, mais c’est ainsi que ces trois absences sont juxtaposées… Tout d’abord, disparaît donc la mère d’Hélène, détestée par ses trois filles, qui ont tant à reprocher à cette femme, égoîste, égocentrique, parfois castratrice, seulement préoccupée de décoration… Puis, disparaît le père des trois filles, séparé de leur mère depuis des années, en couple avec leur ancienne baby-sitter, avec laquelle il a eu une autre fille, Juliette… Un père bien souvent malade, mais également plein de vie, entouré de joie et d’amis, qu’elles vont découvrir après sa disparition et avec étonnement criblé de dettes. Entre temps, David Bowie a disparu, et cela a réveillé en Hélène le souvenir de son ancienne complicité avec sa soeur aînée, Anne, sa découverte du chanteur alors qu’elle était enfant. Et c’est surtout ce qui t’a énormément plu dans ce livre, tout ce que l’auteure a saisi de complexité dans les rapports humains, familiaux, tout ce qu’il peut y avoir de fort et de distant à la fois dans ces rapports là. Elle met en avant surtout les relations entre soeurs et tout cela est doux, touchant, sensible, sincère… Mais rien n’est caché non plus des regrets, des manquements, des colères, et de ce qui ne fonctionne pas, et sera râté pour toujours, puisque la mort est là, qui termine parfois les histoires de manière impromptue et brutale… Et donc, toi lectrice, tu as été complètement séduite par ce titre, par l’écriture de Sonia David, très belle, et tu fais de ce récit un de tes coups de coeur de la rentrée littéraire !!

Robert Laffont – 24 août 2017

J’ai aimé ce livre, un peu, beaucoup…1 2 3 4 5

Joëlle l’a lu aussi avec enthousiasme

Badge Lecteur professionnel Lu via NetGalley