Lectures 2021·Objectif PAL

Nos pleines lunes, Sophie Krebs… mon objectif pal du mois !

J’étais pleine de nostalgie des fêtes, lorsque j’ai pris ce livre dans ma vieille PAL. Les décorations venaient d’être rangées. Cette couverture avec un sapin décoré a donc fait mon bonheur… Je remercie par ailleurs Clara et les mots pour ce bien joli cadeau fait autrefois. C’est de Lucas dont le lecteur fera tout d’abord la connaissance, Lucas et son univers resserré et un peu poisseux. Lucas est interné dans un service psychiatrique et voue une passion aux escargots. Lucas attend les visites de Lolita, mais il faut être sage pour que cela survienne. Peut-être à Noël ? Il lui a préparé une surprise, un cadeau, fait de jolies phrases et de mots, sur une guirlande immense. Sans doute a-t-il même battu un record ? Il faudrait vérifier. Lolita est cette jeune femme, photographe douée, en passe d’être exposée dans une galerie, qui touchera du doigt bientôt le bonheur, même si il lui semble fragile, friable et un peu douloureux. Le lecteur apprend tout cela petit à petit, par minuscules touches et chapitres où chacun s’exprime à son tour. Le prisme du regard de Lucas est étroit mais on apprend très vite de quoi est fait son quotidien, les personnages qui l’entourent, patients et soignants. Lolita, elle, voudrait se donner le droit de déployer ses ailes, d’aimer son passé, qu’elle a photographié avec minutie et tendresse, de vivre sa vie. Quel lien les unit tous les deux ? Peu à peu, la vérité se forme… J’ai été surprise d’être ainsi séduite par ce petit livre dont j’ignorais le contenu au départ, ne lisant toujours pas les quatrièmes de couverture. Le roman de Sophie Krebs est en effet très pudique et poétique et nous entraine, surtout à la suite de Lolita, dans un univers doux qu’il est ensuite difficile de quitter pour pénétrer dans celui plus rugueux de Lucas. Mais l’alchimie fonctionne et le résultat donne une sortie de PAL pleine d’émotion.

Editions Baudelaire – novembre 2012

J’ai aimé ce livre, un peu, beaucoup…1 2 3 4 5

Un roman lu dans le cadre de…