Lectures 2018·Objectif PAL

Liberté, égalité… Mathilde, Sophie Chérer ~ Objectif pal de septembre

Comme tous les ans à la même période, je suis un peu enlisée dans la rentrée littéraire… alors je n’avais pas forcément envie de perdre du temps avec ma lecture de PAL du mois. J’ai donc pris la semaine dernière le plus petit livre que j’y ai trouvé, et comme le week-end dernier se tenaient les journées du patrimoine, je trouvais ce livre jeunesse finalement très adapté. Il y est question de cette journée spéciale où se rassemble sur Paris, tous les ans, le Parlement des enfants créé en 1994 par Philippe Séguin. Il s’agit, l’année du récit, du samedi 5 juin. La classe de CM2 de Mathilde a été retenue pour y participer. Mathilde est très enthousiaste, mais elle doit avant tout être élue par sa classe pour les représenter… La maîtresse a eu une bonne idée de mettre cet événement en route, une bonne occasion pour Mathilde et sa classe de mieux connaître les institutions de la démocratie et le respect des règles. Les enfants sont amenés à faire des propositions qui seront étudiées sérieusement et éventuellement mises en place. Une seule proposition sera retenue. Mathilde voudrait que la culture soit accessible à tous, mais elle se rend vite compte que les autres enfants ont des propositions tout aussi importantes… Et si le Parlement donnait la parole à tous au lieu de désigner bêtement un seul vainqueur ? Mathilde fait souffler un vent de révolte sur l’assemblée réunit là pour les écouter. Ce petit livre est un livre jeunesse intelligent, au propos éducatif évident, mais qui n’oublie cependant pas d’être drôle. J’en ai aimé d’ailleurs beaucoup les illustrations croustillantes. Mais sa couverture m’a également remis en mémoire l’été que l’on vient de passer. Je crois que j’avais rarement vu autant de drapeaux tricolores flotter fièrement en France. C’est un peu cette énergie qui anime Mathilde dans ce texte, une énergie positive qui rassemble, loin du formatage que cette journée est devenue. Partie d’une bonne intention, en effet, le Parlement des enfants a dévié de sa mission initiale qui était que les propositions des enfants soient sérieusement étudiées afin de devenir force de loi.

Editions L’école des loisirs – 2011

J’ai aimé ce livre, un peu, beaucoup…1 2 3 4 5

Une autre lecture chez… Cathulu

Publicités
Objectif PAL

Objectif Pal de l’été

Petite séance de rattrapage. L’objectif Pal a pris des vacances au mois de juillet. Voici donc, en ce dernier jour du mois d’août, les lectures des blogueuses participantes du challenge !! Petit rappel du principe de l’Objectif Pal (à ne pas confondre avec Les coups de coeur du web qui reviennent le 15 du mois d’octobre) : lire enfin tous ces livres entrés depuis plus de 6 mois dans notre Pile A Lire (PAL). Un moyen de mettre en commun notre objectif, de ne pas privilégier seulement que les derniers rentrants sur nos blogs, d’offrir un peu de diversité, et de surtout surtout… faire du tri et de la place. Et ça fonctionne. Quelques classiques dans ce bilan de l’été… mais pas que. N’hésitez pas à nous rejoindre et/ou à cliquer sur les couvertures ci-dessous !!! Et vous, vous en êtes où avec votre PAL ? [Pour nous rejoindre sur le groupe facebook]

            

Eimelle                                                                   Kathel                                              Tiphanie

                 

Alexielle                                                                   Géraldine                                       Blandine

  

Marie Elora                                                            Tiphanie                                          Blandine

            

Jostein                                                                       Alexielle                                     Florence

Résultat de recherche d'images pour "les mijaurées flageul"      

Eimelle                                                                     Kathel                                          Sharon

          

Chantal                                                                  Alexielle                                        Aifelle

              

Hélène                                                                 Sharon                                        Hélène

        

Chantal                                                                 Tiphanie                                          Florence

         

Tiphanie                                                                Hélène                                       Itzamma

   tobie lolness    jacques

Géraldine                                                           Tiphanie                                     Tiphanie

          

Antigone                                                          Géraldine                                     Mumu

         

Sevanna                                                                Kathel                                          Sharon

Objectif PAL

Trente ans et des poussières, Jay McInerney… objectif pal été 2018

J’avais trouvé les deux premiers tomes de ce qui s’avère être aujourd’hui une trilogie, imaginée par Jay McInerney, en bouquinerie il y a bien longtemps… Et j’ai choisi d’en lire le premier opus pour mon objectif pal de cet été [bilan prévu sur ce blog le 31]. Nous rencontrons dès les premières pages Russell, éditeur, et Corinne, courtière en bourse, jeune couple trentenaire et marié, plutôt populaire, et à qui tout semble réussir, dans ce New York des années 80. Ils sont beaux, sortent et reçoivent pratiquement tous les soirs, fréquentent des auteurs en vue, des mannequins. Mais la trentaine est là, qui semble les narguer et leur donner envie de passer à un degré supérieur, chacun le sien. Autant Russell se sent soudain pousser des ailes, quitte à tenter une OPA pour prendre la direction de la maison d’édition qui l’emploie, que Corinne, elle, a plutôt envie de se poser. Elle arrête de boire, de manger, est hantée par l’idée d’avoir un enfant, et se met à observer de plus en plus le monde qui l’entoure, la misère surtout, dont elle ne parvient pas à détourner le regard. La drogue circule, le sida commence à faire parler de lui, le marché boursier s’affole… soudain la vie facile et superficielle, légère, que connaissaient Russell et Corinne dérape. Que va-t-il advenir d’eux ? Voici un roman foisonnant dont j’ai hâte de lire la suite (sans doute avec l’objectif pal de septembre) mais qui demande d’avoir du temps devant soi car ce pavé de plus de 500 pages contient je trouve aussi quelques longueurs dans la narration. Nous suivons en effet, en parallèle de l’histoire du couple phare, plusieurs autres personnages dans des paragraphes, pas tous complètement intéressants. Cependant, je conseille aux adeptes du genre ce portrait grinçant d’une certaine époque. J’ai eu personnellement envie de surligner plusieurs passages. En effet, le ton de Jay McInerney, son regard sur la société, est ce qui m’a le plus séduit dans ce roman.

Editions Points – 1998

J’ai aimé ce livre, un peu, beaucoup…1 2 3 4 5

Objectif PAL

Objectif pal de juin ~ le bilan

Voici, comme d’habitude, et en ce dernier jour du mois de juin, les lectures des blogueuses participantes du challenge !! Petit rappel du principe de l’Objectif Pal (à ne pas confondre avec Les coups de coeur du web qui reviennent le 15 du mois d’août) : lire enfin tous ces livres entrés depuis plus de 6 mois dans notre Pile A Lire (PAL). Un moyen de mettre en commun notre objectif, de ne pas privilégier seulement que les derniers rentrants sur nos blogs, d’offrir un peu de diversité, et de surtout surtout… faire du tri et de la place. Et ça fonctionne. N’hésitez pas à nous rejoindre et/ou à cliquer sur les couvertures ci-dessous !! Les blogueuses ont beaucoup lu pour le mois anglais, alors régalez-vous !! Prochain bilan : le 31 août (L’Objectif Pal se repose en juillet) ! Et vous, vous en êtes où avec votre PAL ? [Pour nous rejoindre sur le groupe facebook]

             

L’or rouge                                                                   Jostein                                            Eimelle

             

Hélène                                                                        Aifelle                                             Alexielle

            

Mumu                                                                         Enna                                               Praline

                

Praline                                                                         Praline                                           Praline

             

Blandine                                                                     Aifelle                                              Ptitlapin

          

Alexielle                                                                       Blandine                                         Elora

                  

Elora                                                                              Héliéna                                          Florence

               

Blandine                                                                   Elora                                            Blandine

          

Enna                                                                           Blandine                                       Véro

                

Kathel                                                                         Praline                                         Praline

                 

Géraldine                                                                      Hélène                                       Praline

           

Jostein

Pas de billet de mon côté ce mois-ci. J’avais sorti Orages de Khalil Gibran, mais l’auteur du Prophète ne m’a pas séduite cette fois-ci. Abandon de lecture. A bientôt !

Objectif PAL

Objectif pal de mai ~ le bilan

Voici, comme d’habitude, et en ce dernier jour du mois de mai, les lectures des blogueuses participantes du challenge !! Petit rappel du principe de l’Objectif Pal (à ne pas confondre avec Les coups de coeur du web qui reviennent le 15 juin) : lire enfin tous ces livres entrés depuis plus de 6 mois dans notre Pile A Lire (PAL). Un moyen de mettre en commun notre objectif, de ne pas privilégier seulement que les derniers rentrants sur nos blogs, d’offrir un peu de diversité, et de surtout surtout… faire du tri et de la place. Et ça fonctionne. N’hésitez pas à nous rejoindre et/ou à cliquer sur les couvertures ci-dessous !! Il y a une très belle lecture commune ce mois-ci, et encore beaucoup de diversité Les blogueuses ont fait de chouettes trouvailles. Et vous, vous en êtes où avec votre PAL ? [Pour nous rejoindre sur le groupe facebook]

        

Jostein                                                                       Edyta                                                Aleslire

         Les Heures par Cunningham

Véro                                                                           Aifelle                                           Antigone

                  

Enna                                                                           Alexielle                                      Eimelle

              

Praline                                                                        Praline                                          Praline

                

Praline                                                                        Eimelle                                       Aleslire

              

Géraldine                                                                 Gambadou                                  Alexielle

              

Mumu                                                                     Edyta                                              Aleslire

Soffia Bjarnadottir - J'ai toujours ton coeur avec moi.          

L’or rouge                                                                     Eve                                               Eve

     Le banquier anarchiste de Fernando Pessoa           

Eve                                                                         Eve

Lectures 2018·Objectif PAL

Les heures, Michael Cunningham ~ objectif pal de mai

Je voulais attendre que mon souvenir du film The Hours s’estompe un peu avant de lire le roman… Ce livre attend donc son tour depuis un certain temps dans ma PAL, tant le film (sorti en 2002) m’avait laissé un souvenir fort, servi par trois actrices remarquables (Nicole Kidman, Meryl Streep et surtout Julianne Moore que j’adore). Peut-être aurait-il été préférable qu’il attende encore un peu ? Je n’ai pas eu en effet le coup de coeur de lecture attendu avec ce poche, même si le roman de Michael Cunningham est sans conteste très habile et bien écrit, et que je l’ai malgré tout beaucoup aimé, bien sûr ! Bref, les images du film ont grandement parasité ma lecture. L’histoire ? Nous suivons, sur une journée, et à trois époques différentes, trois femmes : Virginia Woolf en 1923 près de Londres, Laura en 1949 à Los Angeles et Clarissa fin XXème siècle à l’époque où le sida fait des ravages dans la communauté homosexuelle New Yorkaise. Ces trois femmes ont en commun un livre, Mrs Dalloway (que j’ai aussi dans ma PAL et pense ouvrir bientôt). Virginia Woolf est en train de l’écrire et sera perturbée sur cette journée d’écriture par la visite de sa soeur Vanessa et de ses neveux, les bouderies de son employée Nelly, et les exigences attentionnées de son mari Leonard. Malgré cela, elle avancera sur quelques points fondamentaux de l’histoire, et réussira à persuader son mari de retourner vivre à Londres. Laura est une femme au foyer modèle des années 50, enceinte de son deuxième enfant, elle prépare pour l’anniversaire de son mari un gâteau, qu’elle voudrait parfait. Mais quelque chose en elle n’aspire qu’à une seule action, aller s’allonger sur son lit pour continuer à lire ce roman de Virginia Woolf dont la lecture l’aspire, Mrs Dalloway. Clarissa a hérité du prénom du personnage du roman de Virginia Woolf, et comme le personnage ce matin c’est elle qui va se charger d’aller acheter des fleurs pour la réception qu’elle organise en l’honneur de Richard, son meilleur ami, écrivain et malade du Sida. Ayant déjà beaucoup aimé lire Virginia Woolf, notamment dans Une chambre à soi, j’ai été heureuse de la retrouver dans ce roman. Mais c’est le personnage de Laura, qui reste, comme dans le film, mon personnage préféré, tiraillée entre son désir d’être une bonne mère et épouse, et ses aspirations personnelles. Il y a beaucoup de petites phrases que j’avais envie de noter au cours de ma lecture. Mais sans doute n’ai-je pas retrouvé la sorte d’oppression qui court dans le film, cette impression constante qu’un incident grave va advenir… qu’il y a quelque chose à comprendre, un puzzle à construire avec tout ce que l’on nous raconte ? Et j’ai lu tellement de très beaux romans sur le thème des mères aux foyers désespérées, comme par exemple le Arlington Park de Rachel Cusk. Cela dit, ce titre est une très belle porte ouverte aux livres de Virginia Woolf qui m’attendent encore dans ma PAL, son journal et Mrs Dalloway.

Editions Pocket – avril 2001 – 

J’ai aimé ce livre, un peu, beaucoup…1 2 3 4 5

Lu dans le cadre de l’objectif pal