Objectif PAL

Objectif pal de mai ~ le bilan

Voici, comme d’habitude, et en ce dernier jour du mois de mai, les lectures des blogueuses participantes du challenge !! Petit rappel du principe de l’Objectif Pal (à ne pas confondre avec Les coups de coeur du web qui reviennent le 15 du mois de juin) : lire enfin tous ces livres entrés depuis plus de 6 mois dans notre Pile A Lire (PAL). Un moyen de mettre en commun notre objectif, de ne pas privilégier seulement que les derniers rentrants sur nos blogs, d’offrir un peu de diversité, et de surtout surtout… faire du tri et de la place. Et ça fonctionne.
Les blogueuses sont toujours très motivées, merci !  Vous trouverez donc ci-dessous des livres dont la sortie ne date pas d’hier mais qui vous attendent peut-être aussi sur vos étagères. Quelques lectrices ont succombé au mois italien. Et vous, vous en êtes où avec votre PAL ? N’hésitez pas à nous rejoindre et/ou à cliquer sur les couvertures pour retrouver les billets des lectrices !! [Pour nous rejoindre sur le groupe facebook !! ]

Lecture enfant parent                                          Blandine                                   Me Darcy and I

Eve                                                                          Eve                                        Lecture enfant parent

Sharon                                                                                  Krol                                      Sevanna

Lecture enfant parent                                                  Blandine                                       Sevanna

Sylire                                                                                         Aifelle                                   Mumu

Itzamma                                                                        Eimelle                           Lecture enfant parent

Gambadou                                                           Le livre d’après                               Enna

Sharon                                                                  Sevanna                                    Blandine

Enna                                                                     Aifelle                                           Eimelle

Lecture enfant parent                                             Kathel                             Lecture enfant parent

Blandine                                                                                                  Blandine

Sharon                                                                    Blandine                                       Florence

Florence                                                                   Florence                                     Gwentinker Bell

  #objectifpal   

Antigone

Publicités
Lectures 2019·Objectif PAL

La Cicatrice, Bruce Lowery… Objectif pal de mai

Le bilan de l’Objectif pal de mai sort demain sur le blog… et je dois dire que je suis très fière de l’importance que ce challenge prend. Les blogueuses prennent manifestement beaucoup de plaisir à sortir des livres de leurs PALs. Merci à vous toutes ❤ ! Et j’aime aussi ainsi voir passer les challenges en cours dont, ce mois-ci, le mois italien et sans doute, le mois prochain, le mois anglais. C’est la blogosphère que j’aime, celle qui lit tout ce qui lui passe sous la main et a le regard large.

Sinon, j’ai ouvert pour ma part ce mois-ci, et vraiment à la dernière minute, cette Cicatrice de Bruce Lowery. Ma fille l’a lu au collège et l’a déposé sur ma PAL à l’époque, curieuse de savoir ce que je pouvais bien en penser. Mon fils l’avait au programme cette année en quatrième, et a eu comme travail scolaire la réalisation d’une boîte de lecture. Ils en ont eu tous les deux une lecture très différente, mais marquante. Ma fille se souvient très bien des détails de l’histoire, plusieurs années après. Elle est restée à la fois gênée et fascinée par ce récit. Mon fils est ressorti de cette lecture complètement outré. Il était donc temps que je lise à mon tour encore une fois ce très court roman. Nous sommes dans une petite ville des Etats-Unis, en pleine seconde guerre mondiale. Jeff a 13 ans, et est affublé d’une cicatrice à la lèvre, suite vraisemblablement à une opération sur un bec-de-lièvre. Ses parents lui mentent sur cette cicatrice, pour eux intervenue suite à un accident. La famille vient d’arriver dans cette ville. Jeff ne fait pas une rentrée facile dans son école, sa cicatrice entraînant moquerie et mise à l’écart. Heureusement, un de ses camarades, Willy, lui fait peu à peu une place dans sa vie, ce qui améliore considérablement ses journées. Ils sont tous les deux fascinés par les timbres et en font collection. Un jour, alors que Jeff est invité chez Willy, le jeune garçon est pris d’une impulsion irrésistible. Il vole de nombreux timbres dans la collection de son ami, dont les plus beaux et les plus précieux. Willy accuse évidemment Jeff qui se défend et récuse les accusations. S’ensuivent alors des jours de culpabilité et le retour des moqueries de ses camarades mis au parfum par un autre enfant, présent au moment des faits. Jeff s’enfonce dans les méandres de la culpabilité, incapable d’avouer son vol, devenant odieux avec ceux qu’il aime et surtout avec son petit frère… Je ne m’attendais pas à trouver dans ce roman une telle qualité narrative mais aussi à plonger aussi profondément dans les méandres psychologiques d’un enfant pris dans ses contradictions. J’ai bizarrement pensé à ma lecture adolescente du Crime et châtiment de Dostoïevski où Raskolnikov est au prise avec sa conscience et ses idéaux tout le long d’un récit à la fois fascinant et désagréable. Ici aussi, on ne comprend pas pourquoi Jeff, enfin rentré dans les grâces de ses camarades fait ce geste insensé, pourquoi il entretient en son fort intérieur sa culpabilité au lieu de rendre les timbres à son ami et d’avouer, comme si il prenait un plaisir inavouable à gratter cette deuxième cicatrice-là. Mais cette lecture est intéressante justement en entretenant ce ressort-là, car elle ne fait pas preuve d’angélisme et montre bien que nous sommes tous traversés par des pulsions parfois négatives et inexplicables. La plupart du temps nous n’y cédons pas. Ma fille avait compris et intégré ces contradictions, tout en n’approuvant pas le comportement de Jeff. Mon fils a complètement rejeté le comportement du jeune garçon. J’ai refermé ce roman, assez étonnée. En effet, en début de lecture, je pensais lire un récit sur la différence, mais Bruce Lowery va bien au-delà de ce fait de départ. Il nous livre en effet un kaléidoscope très riche de l’âme humaine et en explore toutes les faces, même les plus noires. Une lecture de PAL déconcertante et marquante.

Editions J’ai lu – 1999

J’ai aimé ce livre, un peu, beaucoup…1 2 3 4 5

Objectif PAL

Objectif pal d’avril ~ le bilan

Voici, comme d’habitude, et en ce dernier jour du mois d’avril, les lectures des blogueuses participantes du challenge !! Petit rappel du principe de l’Objectif Pal (à ne pas confondre avec Les coups de coeur du web qui reviennent le 15 du mois de juin) : lire enfin tous ces livres entrés depuis plus de 6 mois dans notre Pile A Lire (PAL). Un moyen de mettre en commun notre objectif, de ne pas privilégier seulement que les derniers rentrants sur nos blogs, d’offrir un peu de diversité, et de surtout surtout… faire du tri et de la place. Et ça fonctionne.
Les blogueuses sont toujours très motivées, merci !  Vous trouverez donc ci-dessous des livres dont la sortie ne date pas d’hier mais qui vous attendent peut-être aussi sur vos étagères. Personnellement, j’ai lu un livre acheté en 2007 ce mois-ci. Et vous, vous en êtes où avec votre PAL ? N’hésitez pas à nous rejoindre et/ou à cliquer sur les couvertures pour retrouver les billets des lectrices !! [Pour nous rejoindre sur le groupe facebook !! ]

Ma petite médiathèque                                         Eve                                           Eve

Eve                                                                            Krol                                             Miriam

Aifelle                                                             Me Darcy and I                                  Eimelle

Lecture enfant parent                                           Enna                                         Enna

Sharon                                                                   Blandine                                     Blandine

Géraldine                                                               Enna                                       Sophie

Blandine                                                                 Alexielle                                     Sharon

Antigone                                                                   Le livre d’après                             Le livre d’après

Sophie                                                                      Mumu                                             Sylire

Géraldine

#objectifpal

Lectures 2019

La logeuse, Fédor Dostoïevski… objectif pal d’avril

J’ai découvert Dostoïevski en fin de collège avec Les frères Karamazov et Crimes et châtiments. C’était le temps où je trouvais des trésors dans la bibliothèque familiale. A cette époque, j’ai également lu Le bruit et la fureur de Faulkner par exemple… Ce sont des lectures très marquantes pour un jeune esprit. Et avec Dostoïevski j’ai découvert justement combien les chemins tumultueux de l’esprit pouvaient constituer un sujet passionnant mais également un poil oppressant en littérature. J’ai acheté ce récit, La logeuse, lors d’une rencontre avec le traducteur André Markowicz, à laquelle j’ai assisté en 2007 (au tout début de mon blog, qui existait alors sur la plateforme blog4ever). La rencontre avait été très intéressante mais j’avais été toute intimidée alors de faire dédicacer ce titre, très impressionnée par l’intelligence et la culture de l’intervenant. Cette grosse nouvelle, que j’ai enfin ouverte ce mois-ci (12 ans plus tard), est présentée en quatrième de couverture comme une oeuvre de jeunesse. On y retrouve les thèmes favoris de l’auteur : la jeunesse, la pauvreté, l’isolement, une sensibilité exacerbée, les tourments d’une âme torturée par une obsession qui finit par devenir maladive. Le héros de cette histoire, un jeune étudiant en sciences, tombe en effet follement amoureux d’une jeune femme rencontrée à l’église. Elle est d’une beauté renversante mais semble tourmentée par un chagrin immense et est constamment accompagnée par un vieillard au regard suspicieux, qui s’avère être son mari. Le jeune homme, à la recherche d’un logement, et plein d’audace, leur suggère de le prendre comme locataire, ce qu’ils acceptent, la jeune femme avec engouement, et le vieillard avec réticence. Mais la maladie s’invite, semblant exacerber les esprits de chacun. La logeuse s’occupe des deux hommes avec effervescence et raconte son histoire, ses remords, révèle son attrait pour son locataire, mais aussi combien elle est liée au vieil homme. Et il ne serait pas faux de dire que les émotions sont fortement exagérées dans ce court récit où dominent la fièvre et une certaine atmosphère mystique des plus sombres. Je ne suis pas certaine d’avoir particulièrement aimé cela, ni le flou qui reste autour du lien inexplicable qui unit la jeune femme à un vieillard qui semble avoir par ailleurs détruit sa famille. Mais cette lecture, dont je ressors dubitative, ne m’empêchera pas de continuer à lire ces romans russes, parfois surprenants, dont je suis en général très friande.

Editions Babel – août 2000

J’ai aimé ce livre, un peu, beaucoup…1 2 3 4 5

Objectif PAL

Objectif pal de mars ~ le bilan

Voici, comme d’habitude, et en ce dernier jour du mois de mars, les lectures des blogueuses participantes du challenge !! Petit rappel du principe de l’Objectif Pal (à ne pas confondre avec Les coups de coeur du web qui reviennent le 15 du mois d’avril) : lire enfin tous ces livres entrés depuis plus de 6 mois dans notre Pile A Lire (PAL). Un moyen de mettre en commun notre objectif, de ne pas privilégier seulement que les derniers rentrants sur nos blogs, d’offrir un peu de diversité, et de surtout surtout… faire du tri et de la place. Et ça fonctionne.
Les blogueuses sont toujours très motivées, merci !  Vous trouverez donc ci-dessous des livres dont la sortie ne date pas d’hier mais qui vous attendent peut-être aussi sur vos étagères. Personnellement, j’y ai trouvé une petite pépite ce mois-ci. Et vous, vous en êtes où avec votre PAL ? N’hésitez pas à nous rejoindre et/ou à cliquer sur les couvertures pour retrouver les billets des lectrices !! [Pour nous rejoindre sur le groupe facebook !! ]

Ma petite médiathèque                                   Vivre livre                               Enna

Vivre livre                                                           Vivre livre                                      Vivre livre

Nath                                                                   Florence                                    Méli Mélo

Enna                                                                  Aifelle                                       Géraldine

Chantal                                                             Géraldine                                   Hélène

Antigone                                                          Eimelle                                             Aifelle

Vivre livre                                                          Mumu                                           Sylire

Enna                                                                      Praline                                          Praline

Praline                                                                   Vivre livre

#objectifpal   

Coups de coeur·Lectures 2019

Le chef-d’oeuvre, Anna Enquist… objectif pal de mars !

L’image contient peut-être : 1 personne

❤ Il fut un temps, pas si lointain, où une certaine blogueuse avait entrepris de lire tout Anna Enquist [clic ici]… ce qu’elle a réussi à faire, mais personne n’en doutait. Comme je suis assez influençable, Le chef-d’oeuvre a rejoint à ce moment là ma PAL et y a végété jusqu’à aujourd’hui. Quelle erreur ! Car, mazette, que cette auteure a du talent ! Et dire qu’il s’agit ici de son premier roman. Dans cet opus, Johan Steenkamer s’apprête à présenter ses oeuvres lors d’une exposition de grande envergure. Sa mère, Alma, très fière de sa réussite, lui propose de poursuivre le vernissage par un dîner en petit comité, amical et familial, qui sera le point d’orgue de cette journée de consécration. Cependant, Oscar, le frère de Johan, gâche un peu la fête en amont en publiant quelques jours auparavant un article qui critique le tournant figuratif qu’a pris dernièrement son frère. Cet écrit tend la situation et augure mal de la soirée. Mais Johan, persuadé de son talent, fier, orgueilleux, décide de ne pas s’en préoccuper. Avec désinvolture, il annonce même à sa mère qu’il a invité son père, parti aux Etats-unis et remarié depuis longtemps, à son vernissage, sans se douter du tsunami qu’il vient de déclencher chez elle. Et c’est là que réside tout le talent d’Anna Enquist qui décortique petit à petit l’entourage du flamboyant et inconséquent Johan, et laisse à penser qu’effectivement la fameuse exposition ne peut être qu’un désastre. Lisa, l’amie d’Ellen, la mère des enfants de Johan, observe tout cela de son oeil exercé de psychanalyste, à la fois désabusé et fébrile. Son mari a emmené ses propres enfants en vacances, elle est seule, se laisse aller à l’indolence… Ellen, elle, tente de survivre à la perte de sa petite fille Saar, qu’un  problème au coeur a emporté en quelques jours. Les protagonistes de cette histoire se tiennent les uns aux autres comme dans un château de cartes, avec leurs névroses, leur indifférence ou leur jalousie. A quel moment le fragile édifice va-t-il s’écrouler ? Vous comprendrez que j’ai beaucoup aimé ce roman, d’une grande finesse psychologique, écrit également avec beaucoup de talent et l’amour des petits détails qui comptent. Je vous recommande chaudement d’aller voir à votre tour du côté de ce Chef-d’oeuvre fabuleux, ou même d’Anna Enquist, si un autre titre d’elle traîne dans votre PAL, vous ne le regretterez pas !

Editions de poche Babel – 2001

J’ai aimé ce livre, un peu, beaucoup…1 2 3 4 5