Objectif PAL

Objectif Pal de décembre ~ le bilan

Voici, comme d’habitude, et en ce dernier jour du mois de décembre, les lectures des blogueuses participantes du challenge !! Petit rappel du principe de l’Objectif Pal : lire enfin tous ces livres entrés depuis plus de 6 mois dans notre Pile A Lire (PAL). Un moyen de mettre en commun nos efforts, de ne pas privilégier seulement que les derniers rentrants sur nos blogs, d’offrir un peu de diversité, et de surtout surtout… faire du tri et de la place. Et ça fonctionne. N’hésitez pas à nous rejoindre et/ou à cliquer sur les couvertures ci-dessous !! Il y a de quoi faire de bien beaux voyages ce mois-ci. L’objectif reprend bien entendu en 2018. Et vous vous en êtes où avec votre PAL ?

                                               

Hélène                                                           Mumu                                                    Florence

                                   

Tiphanie                                                               Kathel                                              Hélène

                             

Jostein                                                                       Sylire                                               Aifelle

                    Moi qui ai servi le roi d'Angleterre                   

Géraldine                                                               Praline                                                    Edyta

                              

Marie Elora                                                           Héliéna                                                   Antigone

                      

Sandrine                                                               Alexielle                                                    Cryssilda

                    

Edyta                                                                           Eimelle                                                       Krol

                             

Géraldine                                                                   Praline                                                  Praline

                           

Alexielle                                                                       Enna                                                 Hélène

             

Alexielle

Publicités
Lectures 2017

Pondichéry, à l’aurore ~ Aliette Armel – Objectif pal de décembre

Pour toi, Aliette Armel est avant tout l’auteure d’un très intéressant essai sur le mythe d’Antigone et de ses nombreuses figures et représentations [clic ici] (Un ouvrage, lu et emprunté à plusieurs reprises et malheureusement épuisé). Mais tu as également lu de cette auteure, que tu as eu le plaisir de rencontrer à Montaigu en 2009, Le Voyage de Bilqis et Le Pianiste de Trieste. Dans ses romans, Aliette Armel mêle élégamment récits de femmes, voyages et érudition. Et c’est encore le cas avec celui-ci, que tu as sorti de ta PAL pour décembre. Le récit démarre brutalement par la fin d’un enterrement en grande pompe d’un tout récent Prix Nobel de littérature, Gérald Manding, décédé sur une plage de Pondichéry. Sa notoriété dépassait la sphère littéraire, puisque Gérald avait écrit de nombreuses pièces de théâtre mais aussi quelques scénarios de films à succès. Claire a été chargée tout de suite, par sa veuve et amie, Louise, d’entreprendre un livre qui raconterai les derniers jours de cet homme, nouvellement nobellisé. Dans un flash-back, le lecteur comprend que Claire a fait la connaissance de Louise à Stockholm, au moment de la cérémonie des Nobels. Elle était là en tant que journaliste, mais elle a accepté alors sur un coup de tête de suivre sa nouvelle amie à Pondichéry. Louise est fragile, Gérald arrogant, et autour d’eux gravite un cercle aux ramifications assez mystérieuses pour la jeune femme, notamment cette Léonore Carrois du Réau, figure visiblement tutélaire du clan familial. En Inde, Claire est logée dans un ashram, et se découvre à la fois libre, libérée, et liée à cette famille dont elle tente de percer les secrets… Et toi lectrice, tu as beaucoup aimé plonger dans ce roman, qui a su te faire entrer comme si tu y étais dans l’univers d’une remise de Prix aux retombées mondiales, dans l’intimité d’une famille franco-anglaise aux secrets de famille lourds, et dans un Pondichéry à la spiritualité très forte, colorée et codifiée. Aliette Armel a un réel talent de conteuse et de romancière. Entrer et rester dans les pages de ce roman a donc été un réel plaisir. On se laisse porter par le côté ample de l’écriture, et on referme ce livre avec le sentiment d’avoir beaucoup appris sur le contexte dans lequel évoluait les personnages d’Aliette Armel et l’Inde. Te voici donc toute prête à retenter une nouvelle lecture avec cette auteure.

Editions Le passage – janvier 2011

J’ai aimé ce livre, un peu, beaucoup…1 2 3 4 5

Objectif PAL

Objectif Pal de novembre ~ le bilan

Voici, comme d’habitude, et en ce dernier jour du mois de novembre, les lectures des blogueuses participantes du challenge !! Petit rappel du principe de l’Objectif Pal : lire enfin tous ces livres entrés depuis plus de 6 mois dans notre Pile A Lire (PAL). Un moyen de mettre en commun nos efforts, de ne pas privilégier seulement que les derniers rentrants sur nos blogs, d’offrir un peu de diversité, et de surtout surtout… faire du tri et de la place. Et ça fonctionne. N’hésitez pas à nous rejoindre et/ou à cliquer sur les couvertures ci-dessous !! Et vous vous en êtes où avec votre PAL ?

                                     

Tiphanie                                                            Eimelle                                          Eimelle

                                      

Sandrine                                                          Héliéna                                            Antigone

                                     

Mumu                                                               Alexielle                                           Tiphanie

 Maudit karma                  Les forêts de Ravel                     

Géraldine                                                          Aifelle                                                Hélène

                  Ubik, le scénario                 

Alexielle                                                            Praline

Lectures 2017

Une femme célèbre, Colombe Schneck ~ Objectif Pal de novembre

 

Tu avais beaucoup aimé La réparation, ce récit de Colombe Schneck où la jeune femme s’excusait presque de raconter sa famille, les camps, la shoah, comme si elle doutait de son droit à la parole, de sa légitimité. Nous sommes un peu dans la même configuration ici, dans ce roman où Jeanne semble usurper toutes les places, sauf celle de mère. Et pourtant, elle est une femme célèbre, puisqu’elle a une émission à la radio. Oui, mais voilà, comment ne pas se sentir fragile (à l’instar de Denise Glaser, ancienne vedette de la télévision des années 60, tombée en disgrâce), quand on reçoit presque tous les jours des courriers d’auditeurs contrariés par sa diction, et persuadés de sa bêtise, que le père de son enfant déserte le domicile toutes les nuits et sombre dans l’alcool, et qu’il s’avère que son petit garçon souffre d’un retard psychomoteur ? Jeanne trouve du réconfort auprès de W, un homme marié, critique littéraire renommé, qui l’encourage à écrire. Elle connaîtra un petit succès d’estime avec ce livre sur la vie sexuelle de sa grand-mère… Mais Jeanne reste persuadée que son destin sera proche de celui de Denise Glaser, découvreuse de stars, puis oubliée et morte dans la solitude et la pauvreté, ce n’est qu’une question de temps. Tous ses succès lui semblent être immérités, et elle redoute le temps où ses patrons vont s’apercevoir de leur erreur, ses détracteurs avoir enfin raison. Jeanne marche sur un fil fragile. Et toi lectrice, tu as été touchée par ce récit en forme d’auto-fiction que tu as reçu avec empathie, et qui nous raconte l’histoire de deux femmes célèbres aux pieds d’argile qui marchent comme elles peuvent au bord du précipice, dans un monde des médias avare de sentiments. Colombe Schneck déroule son roman avec une écriture sans prétention, pleine de sincérité, qui n’a pas été sans te rappeler tes lectures de Laurence Tardieu ou de Justine Lévy. Une bien agréable sortie de PAL !

« Je ne sais pas encore que cette question – Pour moi la fin c’est quand ? – n’a aucune importance. »

Editions Stock – Août 2010

J’ai aimé ce livre, un peu, beaucoup…1 2 3 4 5

Retrouvez toutes les fins de mois le bilan de l’Objectif Pal sur ce blog…