Coups de coeur·Lectures 2019

Le chef-d’oeuvre, Anna Enquist… objectif pal de mars !

L’image contient peut-être : 1 personne

❤ Il fut un temps, pas si lointain, où une certaine blogueuse avait entrepris de lire tout Anna Enquist [clic ici]… ce qu’elle a réussi à faire, mais personne n’en doutait. Comme je suis assez influençable, Le chef-d’oeuvre a rejoint à ce moment là ma PAL et y a végété jusqu’à aujourd’hui. Quelle erreur ! Car, mazette, que cette auteure a du talent ! Et dire qu’il s’agit ici de son premier roman. Dans cet opus, Johan Steenkamer s’apprête à présenter ses oeuvres lors d’une exposition de grande envergure. Sa mère, Alma, très fière de sa réussite, lui propose de poursuivre le vernissage par un dîner en petit comité, amical et familial, qui sera le point d’orgue de cette journée de consécration. Cependant, Oscar, le frère de Johan, gâche un peu la fête en amont en publiant quelques jours auparavant un article qui critique le tournant figuratif qu’a pris dernièrement son frère. Cet écrit tend la situation et augure mal de la soirée. Mais Johan, persuadé de son talent, fier, orgueilleux, décide de ne pas s’en préoccuper. Avec désinvolture, il annonce même à sa mère qu’il a invité son père, parti aux Etats-unis et remarié depuis longtemps, à son vernissage, sans se douter du tsunami qu’il vient de déclencher chez elle. Et c’est là que réside tout le talent d’Anna Enquist qui décortique petit à petit l’entourage du flamboyant et inconséquent Johan, et laisse à penser qu’effectivement la fameuse exposition ne peut être qu’un désastre. Lisa, l’amie d’Ellen, la mère des enfants de Johan, observe tout cela de son oeil exercé de psychanalyste, à la fois désabusé et fébrile. Son mari a emmené ses propres enfants en vacances, elle est seule, se laisse aller à l’indolence… Ellen, elle, tente de survivre à la perte de sa petite fille Saar, qu’un  problème au coeur a emporté en quelques jours. Les protagonistes de cette histoire se tiennent les uns aux autres comme dans un château de cartes, avec leurs névroses, leur indifférence ou leur jalousie. A quel moment le fragile édifice va-t-il s’écrouler ? Vous comprendrez que j’ai beaucoup aimé ce roman, d’une grande finesse psychologique, écrit également avec beaucoup de talent et l’amour des petits détails qui comptent. Je vous recommande chaudement d’aller voir à votre tour du côté de ce Chef-d’oeuvre fabuleux, ou même d’Anna Enquist, si un autre titre d’elle traîne dans votre PAL, vous ne le regretterez pas !

Editions de poche Babel – 2001

J’ai aimé ce livre, un peu, beaucoup…1 2 3 4 5

Publicités
Objectif PAL

Objectif pal de février ~ le bilan

Voici, comme d’habitude, et en ce dernier jour du mois de février, les lectures des blogueuses participantes du challenge !! Petit rappel du principe de l’Objectif Pal (à ne pas confondre avec Les coups de coeur du web qui reviennent le 15 du mois d’avril) : lire enfin tous ces livres entrés depuis plus de 6 mois dans notre Pile A Lire (PAL). Un moyen de mettre en commun notre objectif, de ne pas privilégier seulement que les derniers rentrants sur nos blogs, d’offrir un peu de diversité, et de surtout surtout… faire du tri et de la place. Et ça fonctionne.
Les blogueuses sont toujours très motivées, merci ! On sent pour ce mois-ci l’influence d’Enna et de son challenge African-American Month challenge dans le choix des lectures… Vous trouverez donc ci-dessous des livres dont la sortie ne date pas d’hier mais qui vous attendent peut-être aussi sur vos étagères. Et vous, vous en êtes où avec votre PAL ? N’hésitez pas à nous rejoindre et/ou à cliquer sur les couvertures pour retrouver les billets des lectrices !! [Pour nous rejoindre sur le groupe facebook en 2019 !! ]

Gambadou                                                           Enna                                               Sharon

Géraldine                                                               Alexielle                                           Miriam

Enna                                                                        Kathel                                              Mélie

Blandine                                                                  Alexielle                                      Géraldine

Carole                                                                       Eimelle                                          Antigone

   

Mumu                                                                           Aifelle                                           Nath

Le livre d’après                                                        Sylire                                         Alexielle

#objectifpal   

Le livre d’après

Lectures 2019·Objectif PAL

Mort en lisière, Margaret Atwood… objectif pal de février

Aucune description de photo disponible.

Margaret Atwood est surtout connue pour avoir écrit La servante écarlate et son C’est le coeur qui lâche en dernier, deux romans d’anticipation. Il est donc assez étonnant de la découvrir dans un genre très différent, dans ce recueil de nouvelles. Nous sommes ici dans un contexte plus réaliste, qui va de l’après guerre aux années 90. La première nouvelle nous plonge dans un camp de vacances pour riches jeunes garçons, entre tension sexuelle et différences de classe sociale. La deuxième nouvelle nous permet de rencontrer Kat, femme solitaire et de pouvoir, qui apparaît en réalité très vite plus dérangée qu’excentrique. Et je dois dire que j’ai failli abandonner ce recueil au terme des deux premiers récits, à la fois bizarres et désagréables, et à la narration un peu tarabiscotée. Ou peut-être me suis-je faite ensuite à l’écriture de Margaret Atwood ? Tout cela pour dire que j’ai continué avec bien plus de plaisir ma lecture des autres nouvelles, découvrant ainsi finalement une auteure qui excelle dans ce genre. Le thème de la maternité y est présent, bien sûr, mais également l’engagement politique, l’écologie, la position des femmes dans la société, le libre arbitre et cette propension qu’à la vie souvent de faire déraper certaines situations. J’ai au final beaucoup aimé ce recueil de nouvelles (dix au total), vibrant de modernité, au goût doux amer, mais d’une véritable force littéraire.

« Jane était assise, le visage ruisselant de larmes. Elle se sentait perdue : abandonnée, rejetée. Leurs mères avaient fini par les rattraper et par avoir raison. Oui, il y avaient des conséquences, mais c’étaient les conséquences de choses qu’on ignorait même avoir faites. »

Editions Robert Laffont – Pavillons poche – septembre 2009

J’ai aimé ce livre, un peu, beaucoup…12345

Une autre lecture chez… Cathulu (merci à elle pour ce cadeau !)

Objectif PAL

Objectif pal de janvier ~ le bilan

Voici, comme d’habitude, et en ce dernier jour du mois de janvier, les lectures des blogueuses participantes du challenge !! Petit rappel du principe de l’Objectif Pal (à ne pas confondre avec Les coups de coeur du web qui reviennent le 15 du mois de février) : lire enfin tous ces livres entrés depuis plus de 6 mois dans notre Pile A Lire (PAL). Un moyen de mettre en commun notre objectif, de ne pas privilégier seulement que les derniers rentrants sur nos blogs, d’offrir un peu de diversité, et de surtout surtout… faire du tri et de la place. Et ça fonctionne.
Les blogueuses sont toujours très motivées, merci ! Vous trouverez donc ci-dessous des livres dont la sortie ne date pas d’hier mais qui vous attendent peut-être aussi sur vos étagères. Et vous, vous en êtes où avec votre PAL ? N’hésitez pas à nous rejoindre et/ou à cliquer sur les couvertures pour retrouver les billets des lectrices !! [Pour nous rejoindre sur le groupe facebook en 2019 !! ]

    etta-et-otto-et-russell-et-james-1122030-264-432

Praline                                                            Alexielle                                     Du temps pour lire

Blandine                                                                  Eimelle                         Mes petits bonheurs

  lonesomedove1.png img_5412

Mes petits bonheurs                                             Kathel                                      Mélie

    

Blandine                                                                    Sharon                                 Géraldine

      

Enna                                                                            Enna                          Du temps pour lire

         

Gambadou                                                                 Aifelle                                      Mumu

               

Antigone                                                                  Krol                                      Le livre d’après

          

Nath                                                                  Mes petits bonheurs                         Géraldine

             

Sharon                                                                       Praline                                         Praline

    

Alexielle                                                                     Violaine                                   Carole

Les Indes noires par Verne   #objectifpal   

Carole

Lectures 2019·Objectif PAL

Un garçon d’Italie, Philippe Besson… objectif pal de janvier

L’image contient peut-être : 1 personne

De Philippe Besson, j’avais déjà sorti en son temps de ma PAL [clic ici] Se résoudre aux adieux, que j’avais beaucoup aimé… L’écriture de l’auteur m’avait alors énormément séduite, ainsi que le sujet de son roman. Un garçon d’Italie parle également de la difficulté de se résoudre à un départ, sauf que, cette fois-ci, il s’agit du décès de l’être aimé. Le parti pris est intrigant car trois personnages prennent tour à tour la parole, le décédé (de l’au-delà), sa compagne et son jeune amant. Je dois dire que j’ai trouvé le procédé à la lecture un peu lourd, voire indigeste, ce qui m’a empêché d’adhérer complètement à l’émotion de ce récit, porté essentiellement par la souffrance d’Anna, la compagne de Luca, qui découvre peu à peu la vérité sur les relations de ce dernier avec le jeune Léo, un des prostitués de la gare du Nord. Luca a été repêché dans l’Arno, nous somme à Florence, et les circonstances de sa mort étant floues, une enquête est menée, une autopsie est pratiquée, etc… Tout cela entraîne beaucoup de douleur chez la famille de Luca et chez Anna qui se rend compte à quel point elle ne connaissait pas son compagnon. D’outre tombe, Luca redoute ce qu’elle va découvrir et s’étonne de la stupidité de sa situation de cadavre. Et je dois dire que j’ai refermé ce livre un peu déçue par son propos, la légèreté de son intrigue et la lourdeur de son écriture. Je lirai sans doute de nouveau Philippe Besson, mais cet opus ne restera pas un de mes meilleurs souvenirs. Il m’a sans doute manqué de voyager un peu plus dans Florence, et que les caractères des personnages soient un peu plus profondément fouillés. En bref, une sortie de PAL un peu décevante…

Editions Julliard – 2003

J’ai aimé ce livre, un peu, beaucoup…1 2 3 4 5

Objectif PAL

Objectif pal de décembre ~ le bilan

4444444444444444444444444

Voici, comme d’habitude, et en ce dernier jour du mois de décembre, les lectures des blogueuses participantes du challenge !! Petit rappel du principe de l’Objectif Pal (à ne pas confondre avec Les coups de coeur du web qui reviennent le 15 du mois de février) : lire enfin tous ces livres entrés depuis plus de 6 mois dans notre Pile A Lire (PAL). Un moyen de mettre en commun notre objectif, de ne pas privilégier seulement que les derniers rentrants sur nos blogs, d’offrir un peu de diversité, et de surtout surtout… faire du tri et de la place. Et ça fonctionne.
Les blogueuses sont toujours très motivées, malgré la préparation des fêtes de Noël et de fin d’année, bravo ! Vous trouverez donc ci-dessous des livres dont la sortie ne date pas d’hier mais qui vous attendent peut-être aussi sur vos étagères. Gros succès pour le talentueux et regretté Henning Mankell et ses chaussures ce mois-ci !! Et vous, vous en êtes où avec votre PAL ? N’hésitez pas à nous rejoindre et/ou à cliquer sur les couvertures pour retrouver les billets des lectrices !! [Pour nous rejoindre sur le groupe facebook en 2019 !! ]

Praline                                                                Géraldine                                        Eimelle

Jostein                                                                   Hélène                                        Blandine

Blandine                                                                   Enna                                        Florence

Hélène                                                                     Mumu                                     Eimelle

Mélie                                                                          Florence                                        Sylire

         

Antigone                                                                     Blandine                                     Nina

  

Nina                                                                                Nina                                    Blandine