Lectures 2021

D’or et d’oreillers, Flore Vesco

Je venais tout juste de refermer L’estrange Malaventure de Mirella quand j’ai ouvert ce dernier roman de Flore Vesco. Elle se sert encore une fois dans cet opus des ébauches d’un conte connu, ici La princesse au petit pois, pour broder pour nous une autre histoire, bien plus intéressante et complexe… Nous retrouvons la famille Watkins, leurs trois filles, blondes et gracieuses, fragiles, et leur femme de chambre, Sadima. Une rumeur enfle que, non loin de là, un lord richissime chercherait à se marier. Le seul hic, il ferait passer un test aux jeunes filles intéressées, un test qui pourrait mettre leur honneur en jeu. Il leur demande de passer une nuit chez lui. Mrs Watkins, qui n’a pas oublié d’être bête, invente un stratagème de calèche embourbée afin de se faire inviter au domaine de Lord Handerson. Les jeunes filles passent le test, mais à leur grande surprise, on invite également Sadima, la femme de chambre, à le tenter… La jeune-fille, d’habitude discrète, se révèle intrépide et courageuse, et Adrian, le prétendant tant convoité, avoue avoir bien plus qu’un mariage en vue. De plus gros soucis aussi. Je ne vous en dis pas plus. Flore Vesco a ce don de tordre les contes de fées tout en en conservant quelques codes, comme ici cette maison qui emprisonne ses occupants avec la magie, cette manière d’aller chercher la jeune-fille la plus discrète, la plus humble, et aussi la plus audacieuse. On pense à Cendrillon, à La belle au bois dormant, un clin d’oeil est même fait à Barbe bleue. J’aime beaucoup ce que j’ai vu du talent de Flore Vesco dans ces deux livres lus. D’or et d’Oreillers est très sensuel, et peut-être encore plus surprenant, fantastique, déroutant, que le précédent. Le personnage de Mirella m’a beaucoup marqué et restera très difficile à oublier. Merci à Flore Vesco pour ce voyage sans pareil que je viens de faire avec elle dans l’univers des non-contes de fées.

Editions Ecole des loisirs – mars 2021

J’ai aimé ce livre, un peu, beaucoup…1 2 3 4 5

Une autre lecture chez… Moka

6 commentaires sur “D’or et d’oreillers, Flore Vesco

    1. Je me suis posée la question et je me suis rendue compte que je l’avais moins aimé que Mirella au final (à qui j’avais mis 4).
      J’ai mis 3,5 sur Babelio… c’est plus approchant.

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s