Lectures 2021

Anne d’Avonlea, Lucy Maud Montgomery

Je poursuis mon mois jeunesse et je suis ravie d’être entrée de nouveau dans l’univers de Anne de Green Gables avec ce deuxième volet de son histoire. J’ai eu un peu plus de mal, peut-être, à retrouver mes marques en début de livre. Ma lecture du premier tome date en effet de novembre. De plus, même si les images de la série de Netflix (Anne with an E) influent toujours sur mon imagination, les détails commencent à s’en éloigner… Rien de grave cependant, car il faut bien dire que cette lecture est un vrai régal, dès que le lecteur est bien installé sur l’île du prince Edouard avec Anne et ses amis. Anne a bien grandit, et s’apprête à prendre ses fonctions d’institutrice. Elle est pleine d’idéaux, qui seront mis à rudes épreuves. De nouveaux habitants sont arrivés à Avoléon, comme Monsieur Harrison par exemple, affublé d’un drôle de perroquet malpoli. Des jumeaux, récemment orphelins, de la famille éloignée de Marilla, débarquent aussi à Green Gables, troublant la tranquillité des lieux. Anne a de l’influence sur sa communauté, via l’association des embellisseurs, mais aussi grâce à ses chroniques parues dans le journal, ou les rencontres fortuites qu’elle fait. Son esprit romantique, et imaginatif, est toujours prêt à remarquer les instants magiques et les lieux féériques. Et rien ne la satisfait mieux que la rencontre de deux âmes soeurs ou d’avoir eu son rôle à jouer dans une aventure. Fidèle à sa réputation, elle fait quelques belles gaffes et à l’approche de son entrée à l’université se pose la question de sa capacité à voir aussi la beauté cachée dans la réalité. La vie continue, et ses amis Diana et Gilbert grandissent eux aussi. Comment Anne fera-t-elle avec tous ces changements ? Je ferme ce livre, toute émerveillée encore par la plume enchanteresse de Lucy Maud Montgomery, l’autrice canadienne la plus lue dans le monde, et dont le premier roman, en l’occurrence Anne de Green Gables, sorti en 1908, a été un grand succès immédiat. J’aurais aimé rencontrer Anne au cours de mon adolescence. Une série à déposer dans les mains de jeunes filles rêveuses, certes, mais pas que.

Editions Monsieur Toussaint Louverture – février 2021

J’ai aimé ce livre, un peu, beaucoup…1 2 3 4 5

12 commentaires sur “Anne d’Avonlea, Lucy Maud Montgomery

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s