Lectures 2021

Petite histoire des Artistes femmes, Susie Hodge

petitehistoiredesartistesfemmes

Encore un titre reçu grâce à une opération Masse critique de chez Babélio. Je dois avouer que j’ai été attirée par cette couverture assez réussie, et par le thème. Comment résister à un ouvrage qui met en avant les artistes femmes, quand elles ne sont souvent que mises en marge ? Bon, soyons honnête, à réception j’ai été un peu déçue par le côté classique des pages intérieures, qui contrastent énormément avec la couverture, et c’est mon principal bémol sur ce livre, qui a par ailleurs beaucoup d’intérêt et a énormément intrigué mon fils, qui s’oriente vers une spécialité Art Plastiques en première et qui s’est dernièrement intéressé au surréalisme pour un devoir. L’ouvrage revient notamment sur les principaux mouvements artistiques, de la Renaissance à l’Art conceptuel, sous forme de fiches, mettant donc en avant les femmes phares de ces mouvements. Nous trouvons donc par exemple Berthe Morisot et Mary Cassat pour l’impressionisme, Marie Laurencin pour le cubisme, Tamara de Lempicka pour l’Art déco. Ces fiches sont très bien faites. Ensuite, le focus est mis sur certaines oeuvres. Je me suis arrêtée sur Autoportrait avec deux élèves de Adélaïde Labille-Guiard car j’avais vu un reportage sur Arte sur ces femmes peintres (dont elle fait partie) qui ont eu le courage de braver le machisme au XVIIIème en montant notamment des écoles de peinture pour femmes. Le recueil s’intéresse ensuite aux grands tournants, puis aux différents thèmes abordés, le tout permettant de brosser largement et d’une manière différente les oeuvres féminines. Ce livre est un catalogue, un dictionnaire, qui se picore bien plus qu’il ne se lit, vers lequel on revient, sur lequel on peut s’interroger. J’y ai retrouvé pour l’instant des artistes et mouvements connus mais aussi pas mal d’oeuvres dont j’ignorais l’existence. Mon fils m’a fait comprendre que cet ouvrage pouvait être pour lui à la fois source d’informations mais également source d’inspiration, et j’ai aimé que le biais exclusivement féministe ne l’interroge pas le moins du monde. Il ne faut donc pas s’arrêter sur l’esthétisme des pages intérieures de ce livre, qui pourrait freiner un lecteur qui se contenterait de le feuilleter, car ses fiches synthétiques sont très réussies et documentées, d’un grand intérêt. Pour peu qu’on s’intéresse un peu à l’art au féminin, on peut se rendre compte rapidement combien les femmes ont plus compté dans l’histoire de l’art qu’elle ne veut bien le laisser penser en général.

Editions Flammarion – avril 2021

J’ai aimé ce livre, un peu, beaucoup…1 2 3 4 5

Lu dans le cadre d’une opération Masse critique de chez Babélio
La page du livre sur le site

7 commentaires sur “Petite histoire des Artistes femmes, Susie Hodge

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s