Lectures 2020

American stranger, David Plante

Traduit de l’anglais par Laurence Viallet

Ce livre est arrivé chez moi (il y a très longtemps) grâce à une copine blogueuse, qui n’avait pas été très enthousiaste à son sujet, et qui devait penser que je le serai davantage… Bien entendu, je ne me souvenais plus de ces circonstances lorsque j’ai déniché ce livre dans ma PAL urgente (hum !) cette semaine. A lire la quatrième de couverture, j’ai pensé seulement à cette série, Unthordoxie, vue il y a peu. Nancy Green est étudiante, et la fille unique d’un couple de juifs ashkénazes. Pour autant, et même si elle est consciente de leur passé douloureux, elle a été élevée sans religion, et sous leur regard bienveillant. Ses parents souhaitent à la fois être présents pour elle, quand elle en a besoin, et lui laisser le plus de libertés possibles. Est-ce ce désir de laïcité qui va entraîner Nancy à s’intéresser à des hommes bien particuliers ? Il y a tout d’abord Aaron, ce juif en passe de se convertir au catholicisme, qui veut devenir religieux, et qui va tout faire pour l’éloigner de lui. Ensuite, elle séduit Yvon Gendreau, ce franco-américain à la fois extrêmement poli et amant passionné, qui s’échappe tous les week-end dans sa communauté, et qui semble aux prises d’une mère aux pensées morbides. Et enfin, elle épousera Tim, juif séfarade, qu’elle suivra en Angleterre. Nancy fait constamment des erreurs de jugement, en ce qui concerne sa vie sentimentale. Cette jeune fille qui aime faire la fête et a de nombreux amis est pourtant sensiblement attirée à chaque fois par le taiseux du groupe, celui qui se met à l’écart et a un comportement bizarre, à ses risques et périls. Cette attirance vers la différence et l’étrangeté la conduit en effet vers des expériences parfois très brutales. Étonnamment, j’ai dévoré ce livre. Assez rapidement, j’ai été complètement prise par l’histoire de cette jeune fille, par sa quête amoureuse, par l’emprise que Nancy laisse à de tels hommes sur sa vie. Jeune fille d’une famille aisée, elle a pourtant tout pour la réussir. Constamment, elle sent une présence derrière elle, qui voudrait l’enlacer, peut-être l’emporter et cherche à l’attirer. C’est une jeune fille perdue dans son identité que le lecteur rencontre, une jeune fille qui cherche à savoir qui elle est via le regard d’hommes incapables de la regarder, tellement ils sont déjà préoccupés par eux-mêmes. C’est un roman très bien écrit, d’une belle qualité littéraire et que j’ai trouvé subjuguant.

Editions Plon – octobre 2011

J’ai aimé ce livre, un peu, beaucoup…1 2 3 4 5

Une autre lecture chez… Aifelle

9 commentaires sur “American stranger, David Plante

  1. J’ai commencé ton billet en me disant que l’histoire me rappelait quelque chose … avant de voir que je l’ai lu et chroniqué !!! Ça ne s’arrange pas chez moi .. Bon, en relisant mon billet, je me souviens en effet, mais tu vois, au final, il ne m’en est pas resté grand chose.

    Aimé par 1 personne

    1. Alors merci encore une fois ! J’ai passé pour ma part un très bon moment, même si effectivement je risque de finir par oublier ce livre à mon tour.

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s